Côte-Nord

Centrales Manic

Centrales Manic

Centrales Manic

Les centrales électriques Manic-1, Manic-2, Manic-3, Daniel Johnson (Manic-5) et Manic-5 PA constituent la chaîne des centrales hydroélectriques québécoises parmi les plus puissantes qui soient. Le nom Manic vient de la rivière Manicouagan sur laquelle ces imposants ouvrages ont été érigés.

L’idée de doter le Québec des sources d’hydroélectricité les plus importantes au monde naît dans les années 1950. L’implantation des barrages a nécessité la construction d’infrastructures majeures, dont des routes et des voies ferrées, ainsi que la fondation de nouvelles villes.

Sur ces cinq centrales, Manic-1, mise en service en 1966, est la plus petite avec une puissance installée de 184 MW et trois groupes de turbines. La hauteur de la chute d’eau est d’environ 37 mètres. Les travaux de cette centrale ont initié le long processus de construction des centrales, dans le cadre du projet Manicouagan-Outardes d’Hydro-Québec, dans la région de la Côte-Nord.

La centrale Manic-2 a été inaugurée en 1965, avant la Manic-1, mais elle est beaucoup plus puissante avec ses 1024 MW, sa hauteur de barrage à partir du lit de plus de 70 mètres et ses huit turbines. Elle se trouve à environ 22 kilomètres au nord de Baie-Comeau. Au moment de son inauguration, c’était la première centrale au monde avec une ligne de 735 mille volts.

La Manic 3 est encore plus impressionnante, avec une puissance installée de 1 244 MW, assurée par 6 groupes. Sa hauteur de chute est de plus de 94 mètres. La longueur du barrage est de 1,3 kilomètres. Elle a été mise en service en 1975.

Manic 4 n’a pas été construite, même si on avait dessiné les plans de l’édifice. Cependant, au cours des travaux, on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas d’espace suffisant entre Manic-3 et Manic-5 pour y ériger une autre centrale.

La centrale Daniel Johnson, qui devait se nommer Manic-5, a un barrage de 214 mètres de haut qui est l’un des plus grands au monde. C’est d’ailleurs le plus grand barrage à voûtes multiples et contreforts de la planète. On y compte 13 voûtes et 14 contreforts. La Centrale Daniel Johnson a été inaugurée en 1968. La hauteur de chute est de 142 mètres. Sa puissance est de 2592 MW. Manic-5 PA fait partie du complexe Daniel-Johnson.

Ce complexe devait être inauguré le 26 septembre 1968 par Daniel Johnson, premier ministre du Québec. Mais, après s’être rendu à Manic-5, M. Johnson est décédé d’une crise cardiaque pendant son sommeil, au cours de la nuit précédant l’inauguration officielle.

Des visites guidées d’une heure et demi à deux heures sont possibles sur les sites des Centrales Manic-2 et Manic-5. Il faut présenter des pièces d’identité pour pouvoir faire partie d’un groupe de dix personnes minimum. Les visiteurs se rendent au pied du barrage, font une promenade à l’intérieur, montent au sommet et visitent des salles souterraines. Les enfants accompagnés d’un adulte sont admis. Les visites sont gratuites.

Notez que le ministère des Transports du Québec utilise la désignation Manic-5 sur les panneaux routiers de la route 389 qui mène au complexe. De toutes façons, c’est la seule route d’accès.

Pour joindre les services d’admission de touristes aux centrales Manic-2 et Manic-5:

135, boulevard Comeau
Baie-Comeau
G4Z 3B1

Téléphone : 1 866 LA MANIC

manicouagan central manic

Photo de la Centrale Daniel Johnson © Mike Jones, site Web: www.beyondktaadn.org, groupe de chercheurs et naturalistes qui explorent étudient et font la promotion des chaînes de montagnes des zones arctiques-alpines éloignées du Québec, Terre-Neuve et Nouvelle Angleterre.

Voir aussi:

6 Comments

  1. E.H.

    2011/01/10 at 2:04

    j aimerais savoir si je peux avoir plus d information concernant le barrage manic 1 contruit en 1951, es posssible de me procurer plus d informations ou aussi un montage sur cette contruction. je suis tres interresé puisque j ai travaillé 15 mois en 1951- 52. merci .

  2. Jean-Camil St-Pierre

    2011/07/29 at 3:38

    Bonjour, j’aimerais obtenir des renseignements au sujet de la disponibilité des emplois entre le mois de mai et le mois de septembre. Quels sont les types d’emplois recherchés, les qualifications nécessaires et les conditions de travail. Depuis longtemps, je veux allez séjourner dans le Nord du Québec afin de travailler et peut-être de m’y installer définitivement.

    Merci.

  3. Lynda Baril

    2013/01/17 at 1:13

    Bonjour, j’aimerais obtenir des renseignements au sujet de la disponibilité des emplois Quels sont les types d’emplois recherchés, les qualifications nécessaires et les conditions de travail.Depuis longtemps, je veux allez séjourner dans le Nord du Québec afin de travailler .Je suis bilingue.

  4. Ghislaine Dion

    2013/05/30 at 7:59

    Bonjour, je suis présentement a Fermont pour un travail,je serais disponible a travailler a la cafetaria de Manic 5 puisque c est un travail qui m’interresse beaucoup et que j’adore, j’aime le travail d’équipe puis je m’adapte très facilement.Je suis bilingue.

    merçi

  5. M V

    2013/12/17 at 2:15

    Bonjour. Je suis à la recherche d`infos sur le chaînon manquant i.e. Manic 4. Des croquis, des détails, l`emplacement où il aurait dû être implanté. Bref n`importe quoi au sujet de cette centrale et du barrage. Merci

  6. SOULAS

    2014/03/11 at 8:36

    Quel est le débit de la rivière Manicouagan qui alimente les barrages ?
    Sur quel matériau l’axe du rotor du bobinage repose-t-il :
    un roulement à aiguilles classiques ou dans une enceinte à hydrogène comprimé ?
    L’alimentation hydrique de la rivière Manicouagan en amont a-t-elle été étudiée ? (cette question est liée au débit de la rivière qui doit être très important ; le nombre de sources en amont doit être en rapport ce qui me parait quasi impossible)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>