Côte-Nord

Aylmer Sound

Aylmer Sound

Aylmer Sound

Aylmer Sound était un des hameaux de l’immense municipalité de Côte-Nord-du-Golfe-Saint-Laurent. La population d’Aylmer Sound dépassait 120 résidents vers la fin des années 1970, mais en décembre 2007, on n’y comptait plus qu’une vingtaine de personnes. On pouvait s’y rendre par bateau, mais seulement à marée haute.

Aylmer Sound était située à environ 18 kilomètres de Tête-à-la-Baleine et à 30 kilomètres de Chevery.

Il y avait une église qui a survécu à deux incendies, ainsi qu’une petite école et une clinique médicale.

Le 31 décembre 2007, Aylmer Sound a officiellement cessé d’exister et une allocation de déménagement fut octroyée aux derniers résidents. Les maisons ont été démolies, les édifices municipaux démantelés. L’éclairage des rues, le service de collecte des ordures et le service d’aqueduc ont cessé leur activité. Le processus de démolition se poursuit et sera achevé en 2010.

Certaines épaves de ce qui avait été un joli village sont brûlés au dépotoir municipal, en raison de l’impossibilité de les évacuer du fait de l’absence de route reliant Aylmer Sound au reste du monde. On pourra toutefois utiliser les services des démolisseurs pour transporter quelques matériaux durant l’hiver.

Moins d’une demi-douzaine de maisons sont restées. On pense s’en servir comme chalets pour les touristes en quête d’aventures dans la Basse-Côte-Nord.

Le programme de relocalisation et de compensation pour les résidents de l’ancien village prévoit l’octroi d’indemnités qui varient selon le nombre de personnes composant le ménage, la valeur foncière de la résidence du bénéficiaire et le lieu de relocalisation souhaité.

Aylmer sound

Aylmer Sound, vue aérienne

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Normand Villeneuve

    2010/07/11 at 6:11

    C’est moche qu’on pousse ainsi les gens à quitter leur patelin. Certains y sont nés ou d’autres ont des ancêtres qui y sont enterrés. Quelle honte. Qu’on fiche donc la paix aux gens. Après tout, même la Charte prévoir que les gens sont LIBRES de vivre où ils veulent.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>