Conseils pratiques

Sécurité routière

Sécurité routière

Sécurité routière

Au Québec, en 2006, le nombre de décès dans les accidents de la circulation s’élevait à 717 morts, ce qui représente une augmentation de 1,5% depuis 2005. Si l’on ne fait rien, ce nombre pourrait augmenter de 60% ou plus d’ici l’an 2025. Le nombre de blessés en 2006, a été quant à lui de 3714, et personne ne sait combien d’entre eux seront morts dans les prochaines années ou se retrouveront handicapés à vie.

Si on fait une comparaison avec les États-Unis, on verra que nos voisins du sud ont réussi à réduire le nombre de décès de 5% en 2006 par rapport à 2005 (pourtant, le nombre total de morts en 2006 est de 43 430, soit un rapport  population/nombre de morts par accidents de la route plus élevé que chez nous). En Allemagne, où la surveillance policière avec radars fixes a été accrue, on a aussi enregistré une diminution de 5% des décès. En Chine, le nombre de décès a diminué de 9,5% en 2006 et en Suisse, de 9,6%.

Par contre, l’Algérie détient le record absolu d’augmentation d’accidents: 11% de plus en 2006 qu’en 2005. En France, le nombre des accidents mortels a augmenté de 4,5% pour la même période.

La cause des accidents, au Québec comme sur la plupart des routes de la planète, est le plus souvent l’alcool au volant qui est responsable de plus de 30% des morts. Malheureusement, la campagne de sensibilisation, menée par la Société de l’Assurance Automobile du Québec, ne semble pas avoir une influence décisive sur le comportement des conducteurs.

Signalons finalement que pour les 6 premiers mois de 2007, le nombre d’accidents mortels au Québec a baissé, pour la première fois en plusieurs décennies, de 5%.

Achat-vente et location

Une fois que vous avez décidé d'acheter une voiture, assurez-vous d'exiger un contrat de vente écrit pour confirmer l'achat. Vous pouvez aussi exiger du vendeur une garantie contre les vices cachés. Un essai du véhicule s'avère également nécessaire et une attention particulière devra être portée sur le comportement du véhicule, sur les bruits, les odeurs, etc.

Il ne faut pas hésiter à demander à la SAAQ le maximum d'informations sur l'historique du véhicule (année d'acquisition, kilométrage antérieur, coordonnées des anciens propriétaires de la voiture). Assurez-vous aussi que le véhicule a passé un test technique. Une vérification par un expert en mécanique afin d'obtenir son avis sur l'état réel de la voiture, est fortement suggérée.

Consultez toujours le Registre des droits personnels et réels immobiliers (RDPRM) du Québec, pour savoir si le véhicule est affecté par une dette.

securité routiere

Soyez toujours attentif sur la route. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>