Conseils pratiques

Protection du consommateur

Protection du consommateur

Ligne du temps : Organismes de protection du consommateur au Québec

1918 : Le Bureau d'éthique commerciale (BEC) est fondé.

1948 : Fondation de l'Association des consommateurs du Canada (ACC).

1961 : Premier numéro du Consommateur Canadien, bulletin d'information, consacré à la consommation au Canada et à la protection du consommateur canadien.

1961 : La section anglaise et la section française de l ACC, fondée en 1948, fusionnent pour former l'Association des consommateurs du Canada – Québec (ACC-Q).

1961 : Le code canadien des normes de la publicité est établi par le Bureau consultatif de la publicité au Canada.

1965 : La première Association coopérative d'économie familiale au Canada voit le jour à Shawinigan.

1965 : Fondation de 'Institut de promotion des intérêts des consommateurs (IPIC).

1967 : Création du Ministère de la Consommation et des Corporation du Canada qui lance immédiatement un service de traitement des plaintes et des demandes de renseignements des consommateurs.

1968 : L'Association pour la protection des automobilistes est créée au Canada. Cet organisme sans but lucratif sera voué à la promotion des intérêts des consommateurs.

1971 : L'Institut de promotion des intérêts des consommateurs (IPIC) commence à publier la revue Le Réveil du consommateur.

1971 : Au Québec, la Loi de la protection du consommateur est adoptée

1971 : À la suite de l'entrée en vigueur de la Loi sur la protection du consommateur, l'Office de la protection du Consommateur est mis sur pied au Québec.

1972 : Création de la Fédération des associations coopératives d'économie familiale.

1975 : Premier guide d'achat pour les jouets au Québec.

1977 : Parution du premier numéro du bulletin mensuel COOP – Cooprix du Québec.

1978 : L'Association des consommateurs du Québec voit le jour.

1979 : Dissolution de l'Institut de promotion des intérêts des consommateurs.

1985 : Début des travaux de la Commission Rochon sur la réforme des soins de santé et des services sociaux.

1986 : Le rapport Scowen sur la déréglementation, le rapport Fortier sur la privatisation et le rapport Gobeil sur la privatisation des organismes administratifs.

1988 : Adoption de la Loi sur la Réforme majeure de l’aide sociale au Québec (loi 37). Des Boubou Macoutes entrent en action (le surnom donné à des inspecteurs mandatés par le gouvernement, pour dépister les utilisateurs qui fraudaient l'aide sociale. L'expression tire son origine des Tontons Macoutes haïtiens qui agissaient aux ordres de François Duvalier et de son fils Jean-Claude Duvalier. Le vocable Boubou fait référence à Robert Bourassa, premier ministre du Québec à l'époque).

2002 : La fusion entre la Fédération des ACEF et Action Réseau Consommateur donne naissance à l’Union des consommateurs.

2 Comments

  1. Roger Labelle

    2011/10/11 at 3:45

    Nous avons fait affaire avec la cie TECH Constrution pour lepredre les deux cotés et l’arrièere de notre demeure. Nous avons recu un soumissionpour ce travail totalisant 7000$ plus les taxes.Nous avions aussi négocier trois autre firmes qui ont eux auiis examiner les travaux # sur quatre ont détecté dess faillles dans l’um des cotés craignant la parie cheminé de notre demeure de style canadien et leurs taux étaient établi en conséquence. Celui que nous avons retenu nous a au pralable envoyé son chargé de projei qui est revenu avec son patron ou associé.
    Et comme les précédents ils ont visitéles trois cotésde la maison avec caméra. ILs n’ont pas soulever le possible problême de la cheminé du coté ouest faire

  2. PAUL ROBITAILLE

    2013/10/07 at 2:11

    ON A FAIT FAIRE UNE MISE-AU-POINT CHEZ CANADIAN TIRE COMME ON LE FAIT CHAQUE ANNÉE. QUELLE SURPRISE!!!!! FACTURE DE 522.50 . JE LES AI APPELÉ, ILS ME RÉPONDENT QUE DANS LA MAIN D’OEUVRE AU MONTANT DE 364.38 : 3 HEURES D’OUVRAGE, IL FAUT COMPTER L’OUVRAGE DE MACHINES, DONC JE LUI AI DIT VOUS CHARGEZ LE TEMPS DE LA MACHINE ET DE + LA VÔTRE. IL A DIT OUI QUE C’ÉTAIT NORMAL. IMAGINEZ 364.38 EN + IL A FALLU ATTENDRE LE TEMPS QU’ILS TROUVE UNE PIÈCE QU’ILS N’AVAIENT PAS DONC ILS CHARGENT LE TEMPS D’ATTENTE AUSSI. QUEL BORDER ET ON PAIE……. QUI DIT VRAI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>