Conseils pratiques

Déclaration de revenus : seul ou avec comptable

Déclaration de revenus : seul ou avec comptable

Déclaration de revenus : seul ou avec comptable ?

Faire sa déclaration de revenus seul ou avec comptable, c’est la question que se posent des centaines de milliers de Québécois avant le 30 avril de chaque année. En fait, à première vue, il semblerait qu’il est plus pratique de s’en passer des services d’un professionnel qui peuvent vous coûter une somme assez importante…

Il est vrai que faire seul sa déclaration d’impôt sur le revenu est possible. Cependant, ces économies peuvent vous coûter cher, parce que les crédits d’impôts, les frais médicaux, les frais d’activités sportives des enfants… toutes ces déductions sont tellement nombreuses et complexes… Ainsi, un simple oubli, par exemple, celui de demander des crédits auxquels vous avez droit, pourrait vous coûter beaucoup plus cher que les honoraires que vous payeriez pour les services d’un comptable.

En fait, c’est la tâche d’un professionnel, celle de trouver la meilleure façon de réclamer ce que vous est dû et de s’assurer que vous payiez le moins d’impôt possible et ça dans le cadre légal. De plus que les conditions et les taux peuvent changer d’une année à l’autre, ainsi, si on n’a pas bien lu les mises à jour, on fera des erreurs dans le calcul de l’impôt à payer.

Bref, si votre situation est complexe, n’essayez pas d’économiser et demandez l’aide d’un comptable, spécialisé en fiscalité, membre d’un ordre professionnel. Par contre, si vous êtes célibataire, locataire, si vous êtes à l’aise avec les chiffres en général et avec les finances en particulier, si vous êtes discipliné et organisé, si vous n’avez qu’un emploi, vous pourriez peut-être vous aventurer à remplir votre déclaration d’impôts seul (mais faites attention, ce n’est pas parce que ça paraît simple que vous pouvez tout voir et il y a une méconnaissance générale sur les moyens pour économiser de l’impôt).

En tout cas, toute personne même si vous n’avez pas de revenu ainsi que les jeunes, dès 17 ans ont tout intérêt à faire une déclaration de revenus, parce que plusieurs crédits d’impôt, par exemple le crédit d’impôt de solidarité dès 18 ans ou les crédits TPS dès 19 ans, pourraient leur être accordés, à condition qu’une déclaration d’impôt ait été produite l’année précédente.

Si vous êtes un nouveau arrivant au Québec, n’hésitez donc pas à solliciter les services d’un comptable à Montréal ou dans la ville où vous avez décidé de vous établir.

En tout cas, peu importe votre situation personnelle et votre choix, conservez toutes les pièces justificatives pendant six ans.

Une petite note finale : Saviez-vous que le taux de rejet est trois fois plus élevé dans le cas de la soumission de la déclaration en papier que dans le cas de la transmission électronique des déclarations d’impôt ?

Office

Office

« Un comptable compétent annonce la veille ce que les économistes prévoient le jour même pour le lendemain.  » (Miles Thomas). Image : Megan Jorgensen

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>