Conseils pratiques

L’Après Noël

L’Après Noël

L’Après Noël

L’Après-Noël est le jour du 26 décembre. Autrefois, ce jour-là, les gens ont toujours fait preuve d’une grande considération pour les plus démunis. Plusieurs commerces installaient les traditionnels bas de Noël dans lesquels les bénévoles recueillaient les dons des clients afin de les distribuer aux pauvres lors des cérémonies organisées pour marquer le Nouvel An (est-ce il besoin de rappeler qu’autrefois, c’est au Nouvel An plutôt qu’ à la Noël qu’on distribuait les étrennes dans les familles).

Cette tradition naît au XIXe siècle. En effet, le 26 décembre, les employés recevaient les cadeaux de leurs employeurs lors du premier jour ouvrable après Noël, le lendemain des célébrations en famille. D’ailleurs, ce jour là, les prêtres ouvraient les troncs des églises et en distribuaient le contenu aux pauvres.

Une version sur l’origine de cette tradition remonte pourtant au Moyen-Âge. Celle-ci raconte que le lendemain de Noël, les domestiques étaient autorisés à prendre un jour de congé (souvent le seul de l’année) et pouvaient alors rejoindre leur famille, les bras chargés de boîtes de Noël ou Christmas Boxes en anglais, offertes par leurs employeurs. D’où le nom de Boxing Day (traduction littérale « jour des boîtes »). En Alsace, en Moselle et dans certains pays européens, c’est plutôt la fête de Saint Étienne.

Notons aussi que le terme anglais Boxing Day quoique très répandu est un emprunt qui n’est attesté dans aucun dictionnaire du français. D’autres expressions font très bien l’affaire: les soldes de l’Après-Noël, d’après-Noël ou du lendemain de Noël offerts par les magasins sont tout aussi attirants et avantageux dans leur emballage français.

Aujourd’hui, il s’agit surtout d’une fête commerciale où les magasins font des soldes. Au Canada, les commerces profitent de cette fête pour vendre leur inventaire de Noël à des prix d’aubaine et souvent, ces ventes durent la semaine entière entre Noël et le jour de l’An. Plusieurs se préparent dès la semaine précédente: ils remarquent ce qu’ils veulent acheter le jour des soldes de l’Après-Noël.

Bref, un vent de folie souffle toujours sur le Québec le jour du 26 décembre. Impossible de décrire cette journée-là. Dans les commerces, tout va à 100 milles à l’heure. Les filles d’attente interminables qui commencent à se former à certains endroits vers 9 heures du matin, les gardiens empêchant la foule assoiffée d’aubaines d’entrer en masse dans le magasin… Tout le personnel de tous les grandes chaînes et petites boutiques est mobilisé sur le plancher ce jour-là, présidents et vice-présidents compris.

calendrier montréal 2011

Photo : GrandQuebec.com

C’est l’euphorie totale dans les magasins et en une heure, toutes les plus belles choses s’envolent. C’est la réalité du Boxing day… oups, du jour du lendemain de Noël.

Cependant, au Québec, bien que beaucoup d’employeurs donnent congé à leurs salariés le lendemain de la fête de Noël, l’Après-Noël n’est pas considéré comme un jour férié officiel.

calendrier montreal 2011

Photo : GrandQuebec.com

Eh, bien… si Noël est pour la majorité une occasion de réjouissance et de bombance, pour les clochards du Québec et d’ailleurs, c’est une tout autre histoire. La tournée quotidienne de poubelles en bordures des trottoirs, dans l’espoir de dénicher quelques restes de nourriture ou un objet de valeur, est une scène bien triste à voir en cette période de l’année.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>