Conseils pratiques

Apportez votre vin

Apportez votre vin

Apportez votre vin

Née dans les années 1980 dans les restaurants montréalais, la formule apportez votre vin a fait beaucoup d’adeptes et d’ennemis.

Profitant d’une brèche dans la juridiction, un regroupement de restaurateurs montréalais du Plateau Mont-Royal a lancé la devise Apportez votre vin et l’idée a vite permis à ces institutions de se refaire une santé financière, ainsi que de gagner en popularité. Ensuite, la renommée acquise a poussé les restaurateurs du Plateau Mont-Royal à innover dans leur cuisine.

Il a fallu peu de temps avant que la nouvelle mode fasse son entrée triomphale dans les banlieues, dans les restaurants du Vieux Québec… dans toutes les villes de la belle province les restaurants ont repris la formule et les clients l’ont adopté aussitôt.

Bien sûr, le côté économique des restaurants apportez votre vin séduit leurs clients qui peuvent acheter leur bouteille préférée, selon leur budget, chez leur détaillant de quartier, d’autant plus qu’avec les efforts marketing de la Société des alcools (SAQ), au niveau des promotions et des fameuses étiquettes de saveurs, un grand nombre de consommateurs croient en savoir autant sur le vin que les sommeliers.

Une fois au restaurant, le client retrouve un menu présenté selon son budget et la nourriture s’approche de la bonne qualité des restaurants avec sommeliers ou permis d’alcool.

Aujourd’hui, partout au Québec, la popularité des restaurants ayant adopté ce concept ne ralentit pas. Chaque jour, l’achalandage est important dans les établissements privilégiant ce concept et la quantité de restaurants apportez votre vin est telle que la compétition est féroce.

D’un autre côté, il y autant de restaurants avec des permis d’alcool qui offrent les services de sommeliers qui vous conseillent le meilleur choix de bouteille selon le repas commandé. Ce service de sommelier est principalement offert dans les auberges et les restaurants hauts de gammes, et, évidemment, il y a un prix à payer lorsque le restaurant offre ce service. Une visite dans ce genre de restaurant est toujours intéressante et ça peut être une découverte gastronomique à tout coup.

Mais la grande vérité est qu’au Québec la formule apportez votre vin est la plus accessible et la plus populaire.

Cette façon de faire peut être décriée par certains, mais c’est déjà une tradition québécoise bien enracinée… et la tradition l’emporte.

Notez qu'au Québec, les vins et les spiritueux sont vendus dans les succursales de la Société des Alcools du Québec (SAC) et on peut d'ailleurs retrouver une gamme restreinte de vins dans les épiceries, ainsi que les bières.

Attention, il est interdit de boire de l'alcool dans les rues, aussi, vous souhaitez servir gratuitement ou vendre de l'alcool à l'occasion d'une réunion ou d'une fête qui a lieu dans un endroit public, il vous est exigé un permis d'alcool. Pour l'obtenir, il faut remplir une demande et payer des frais qui varient selon diverses options.

Par Elba

cocktail appletini

Appletini. Source de la photo : GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>