Chaudière-Appalaches

Thetford-Partie-Sud

Thetford-Partie-Sud

Municipalité de Thetford-Partie-Sud

La première municipalité à être formée dans la région de Thetford Mines, fut la municipalité de la Partie Sud du Canton de Thetford, constituée le 20 octobre 1885. L’appellation Thetford a été empruntée à une ville du comté de Norfolk en Angleterre. Le 16 novembre 1885, soit trois semaines après la constitution de la municipalité, les premières élections se déroulent et Monsieur André Stewart Johnson est élu premier maire. Remarquons que, jusqu’en 2001, l’année de la modification du régime administratif de Thetford-Partie-Sud, 13 maires se sont succédé à la tête du canton.

C’est à partir du territoire de la Municipalité de Thetford-Sud que l’ensemble de la Ville de Thetford Mines se développe, tout comme les municipalités de Pontbriand et Robertsonville.

Thetford-Partie-Sud a su bénéficier des retombées économiques de l’exploitation des mines d’amiante après la découverte de ce minerai en 1876. En 1916, on y établit le bureau de poste.

Depuis 17 octobre 2001, Thetford-Partie-Sud n’existe plus en tant que municipalité, puisqu’à cette date, Thetford-Partie-Sud, Pontbriand, Robertsonville, Black Lake et Thetford Mines ont fusionné pour constituer la nouvelle ville de Thetford Mines. Désormais, le nom Thetford-Partie-Sud identifie un secteur correspondant au territoire de l’ancienne municipalité de Thetford-Partie-Sud.

Ce secteur est situé au centre de la MRC de L’Amiante entre Saint-Joseph-de-Coleraine et Sacré-Coeur-de-Marie-Partie-Sud. Le lac Bécancour et la rivière de l’Or se trouvent sur son territoire.

Sacré-Coeur-de-Marie-Partie-Sud

En 1910, des parties des territoires du canton de Thetford-Partie-Nord et du canton de Thetford-Partie-Sud étaient détachées pour donner naissance à la municipalité de la paroisse de Sacré-Coeur-de-Marie-Partie-Sud, à une quinzaine de kilomètres à l’est de Thetford Mines, dans la région de la Chaudière-Appalaches. Située dans une zone montueuse, elle est adossée au Grand Morne, à l’est. La dénomination municipale est sans doute tributaire, d’une certaine façon, de celle de la paroisse de Très-Saint-Coeur-de-Marie fondée en 1863, érigée canoniquement en 1889 et surtout de celle du bureau de poste ouvert en 1883 sous le nom de Sacré-Coeur-de-Marie. Par-dessus tout, l’appellation a été inspirée par celle de la paroisse voisine de Sacré-Coeur-de-Jésus, qui lui est contiguë dans sa partie nord-est. La présence de Saint-Pierre-de-Broughton, de la seigneurie Saint-Joseph jadis et de la chapelle Sainte-Anne à proximité complète la thématique religieuse. Les premiers colons, qui arrivent sur le territoire dans la seconde moitié du XIXe siècle, étaient originaires de Saint-Elzéar-de-Beauce, de Saint-Joseph, de Sainte-Marie, et durent peiner grandement sur des terres difficiles. Cependant,, le voisinage de Thetford Mines leur a généralement par la suite fourni des horizons de travail.

Chaudière-Appalaches

Paysage de Chaudière-Appalaches. Photo de GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *