Chaudière-Appalaches

Site historique de St-François

Site historique de St-François

Site historique de St-François-de-la-Rivière-du-Sud

Le site historique de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud est un site institutionnel reconnu par le gouvernement du Québec et choisi comme emblème patrimonial régional.

Situé sur une échine rocheuse, au cœur du noyau villageois de la municipalité, ce site historique est un ensemble associé au culte catholique qui comprend l’ancien presbytère, construit vers 1763 et agrandi en 1811 ; le calvaire dont la statue de Christ date de 1798 et l’édicule y a été ajouté en 1881 ; l’église de Saint-François-de-Sales, érigée en 1865 ; l’ancien couvent construit en 1883 et le nouveau presbytère, construit en 1887. L’ancien presbytère de Saint-François-de-Sales est, de plus, classé monument historique.

Le site comporte d’autres éléments, dont une croix, un kiosque, une fontaine, un garage et un charnier. Ce site historique est situé sur une échine rocheuse, au coeur du noyau villageois de la municipalité de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud. Les bâtiments sont concentrés en bordure d'un étroit chemin bordé d'arbres. L’ensemble a été conservé dans un état excellent.

La valeur patrimoniale du site repose sur la diversité de l’architecture des bâtiments qui le composent. L’ancien presbytère est représentatif de la maison rurale canadienne d’inspiration française, alors que l’église est plutôt caractéristique du néoclassicisme, tandis que l’édicule du calvaire s’inspire du style néogothique. Le couvent et le nouveau presbytère se rattachent, quant à eux, à l’influence Second Empire. Le site historique de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud illustre donc la plupart des grands courants stylistiques présents au Québec au XIXe siècle.

Traditionnellement, les ensembles reliés au culte constituent le centre des villages québécois et le coeur de la communauté, ce qui se traduit par une architecture de prestige. L’ensemble type regroupe l’église paroissiale, le presbytère, le cimetière adjacent, des édifices à vocation éducative qui se trouvent à proximité, tels l’école et le couvent. Des bâtiments communautaires, comme la salle de la fabrique ou un centre communautaire s’y ajoutent parfois.

La valeur patrimoniale du site historique de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud repose également sur son association avec certains architectes réputés du XIXe siècle, dont François-Xavier Berlinguet, David Ouellet et Herménégilde Morin, trois maîtres qui ont réalisé plusieurs oeuvres religieuses dans la seconde moitié du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud fait partie de la municipalité régionale de comté de Montmagny elle-même comprise dans la région administrative Chaudière-Appalaches.

site historique st françois

Vue de l'ensemble du site historique de Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud. Source de l'image : Sites Patrimoniaux du Québec

site historique

Site historique. Source de l'image : Sites Patrimoniaux du Québec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>