Chaudière-Appalaches

Photos anciennes de Lévis

Photos anciennes de Lévis

Photos anciennes de Lévis

Située en face de Québec, sur la rive sud du Saint-Laurent, Lévis est le chef-lieu de la région de la Chaudière-Appalaches
L’actuelle ville de Lévis est issue de la fondation du premier village de la Rive-Sud nommé Saint-Joseph-de-la-Pointe-Lévy qui était situé dans le secteur est de la seigneurie de Lauzon sous le régime français.

Ce n’est que le 18 mai 1861 que la ville de Lévis est fondée officiellement, mais quelques villages et municipalités de la Rive-Sud ont fusionné avec Lévis en 2002 pour former un territoire qui correspond presque aux dimensions territoriales de l’ancienne seigneurie de Lauzon, octroyée en 1636 à Jean de Lauzon (Lauson), qui fut gouverneur de la Nouvelle-France de 1651 à 1656.

Dès les débuts de sa colonisation en 1647, ce vaste territoire reçut le toponyme Pointe-de-Lévy et il fut adopté par la paroisse-mère Saint-Joseph-de-la-Pointe-Lévy.  Le 20 juin 1759, ce village fut envahi par les troupes britanniques. Les Britanniques installent leurs batteries sur les falaises de Pointe-Lévy et  Québec est bombardé pendant 70 jours.

C’est à Lévis que le premier chantier maritime du Canada fut implanté par la famille Davie.

En fait, la Rive-Sud de Québec possède une histoire complexe démontrée par une évolution qui s'est caractérisée, au fil des siècles, par son plan de développement économique, maritime, ferroviaire et industriel.

Le nom de la ville honore François-Gaston de Lévis (1719-1787), héros de la bataille de Sainte-Foy en 1760.

tramway levis

La ville vers 1920. Tramway devant le bureau de poste de Lévis. Les tramways font leur apparition dans la ville en 1902 et les voitures de la Lévis Country Railway Company sillonnent les rues pendant quelque temps avant d'être remplacés par les véhicules de Lévis Railway Company. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

avenue laurier

Avenue Laurier dans le secteur de la traverse. Vers la fin du XIXe siècle, l'activité commerciale se développe d'abord le long du fleuve pour gagner les hauteurs de la ville. Photo : vers 1920. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

st nicolas

Village de Saint-Nicolas vers 1900 (aujourd'hui, secteur de Lévis). Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

pointe lévy

Pointe de Lévy et Québec, gare terminus, vers 1870. Source de l'image : McCord Museum

rue du passage

L'activité commerciale gagne les hauteurs de la ville à l'aube du XXe siècle. La côte du Passage devient alors le coeur commercial de Lévis avec ses boutiques et ses magasins de part et d'autre de la rue. Cette photo montre les enseignes de la Compagnie de téléphone, du magasin de thé et de l'apothicaire. Vers 1920. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

voitures avenue laurier

Voitures tirées par des chevaux sur l'avenue Laurier, vers 1900. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

gare de charny

Ancienne gare de Charny. Photo : vers 1890. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

cote de buche

Côte des bûches Lévis, Pointe de Lévy, vers 1870. Musée McCord

gare intercolonial

Ancienne gare Intercolonial de Lévis, construite en 1902. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

bureau de poste de lévis

Bureau de poste de Lévis vers 1910. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

commerces côte du Passage

Commerces de la Côte du Passage vers 1920. Les enseignes de la Banque Nationale, de l'horloger C.-A. Prévost et de la modiste Nadeau. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

tramway a lévis, rue Fraser

Le tramway de Lévis vers 1910. Le tramway, une des marques du mode de vie urbains s'implante à Lévis à l'époque. C'est le garage pour les tramways de la Compagnie des Chars Électriques sur la rue Frazer. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

traverse de lévis

Voitures tirées par des chevaux à la traverse de Lévis, vers 1900. Source de l'image : BAnQ, image libre de droits

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>