Chaudière-Appalaches

Moulin Vincelotte

Moulin Vincelotte

Moulin Vincelotte

Le moulin Vincelotte de Cap-Saint-Ignace, classé bâtiment historique, date de 1690 et est donc l'un des plus vieux bâtiments de la Côte-du-Sud du Québec. Au fait, ce moulin à vent est l'un des dix-huit anciens moulins à vent qui restent.

Ce moulin, construit en pierre des champs et forme d'une cône, se situe à l'extrémité est du secteur de L'Anse-à-Gilles du village de Cap-Saint-Ignace, en bordure du fleuve Saint-Laurent. La hauteur du moulin est de 7,4 mètres et le diamètre de la tour à la base est de 6,5 mètres. Quant à l'épaisseur des parois, ils sont de 1,5 mètres au sol et d'un mètre au faîte. Son toit est octogonal

Le moulin a deux étages et trois portes, dont deux sont murées. Une seule fenêtre à battants à grands carreaux existe au deuxième étage. D'ailleurs, une ouverture en forme de meurtrière est toujours lisible dans la maçonnerie.

En Nouvelle-France, c'est autour du moulin à farine que s'organise la vie sociale et industrieuse des habitants des villages. Dès 1690, le seigneur de Vincelotte fait construire un moulin à vent où les censitaires vont porter le blé pour le transformer en farine. Ce moulin a été en opérations jusqu'en 1823. Un moulin à eau pouvant répondre de façon plus satisfaisante aux besoins grandissants des habitants, est alors construit aux abords du Bras Saint-Nicolas.

Le moulin Vincelotte est propriété privée et il a été classé monument historique en 1965.
 
Le Manoir Gamache, érigé en 1745, de même que le Moulin Ouellet, construit en 1823 font également partie des joyaux du patrimoine capignacien.

Coordonnées du moulin Vincelotte :

641, chemin des Pionniers Est

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Julien Gagnon

    2014/08/31 at 1:18

    Bonjour madame ou monsieur.
    Je trouve que l’ancien moulin Vincelotte de Cap-Saint-Ignace possède un beau cachet. Il me semble très solide et imposant . Je dis ancien moulin car celui-ci ne possède plus les pièces mécaniques et ses composantes qui faisaient de lui un moulin à vent. Le toit fut changé .

    Aussi j’ai lu que cet édifice fut restauré en 1980 pour la dernière fois.
    Puis-je savoir qui en est le propriétaire aujourd’hui ? La municipalité , une corporation à but non lucratif , une société de sauvegarde en patrimoine , une société d’histoire ou bien un propriétaire privé ?

    Aussi je pense qu’il ne sait rien passé avec cet édifice depuis quelques décennies . Est-ce que je me trompe ? Et depuis que je roule sur la route 132 ,environ 20 ans , je ralentis pour mieux le voir et à quelques reprises j’arrête et descend de ma voiture pour mieux l’admirer, mais je n’entre pas sur le terrain car il y a des maisons également sur ce terrain. Cet édifice me sembla abandonné par son propriétaire et non entretenu par celui-ci et je trouve cela dommage .

    La loi des biens culturels de 1972, par son article 30 , et la nouvelle loi du patrimoine culturel de 2012 disent dans un article que  » tout bien culturel classé doit être entretenu en bon état « par son propriétaire Ceci ne me semble pas le cas avec cet édifice classé depuis 1957 , car il y a beaucoup de limon qui recouvre les pierres et celles-ci vont se désagréger sous l’influence de l’humidité qui le recouvre . Et les pierres tomberont au fil des décennies .Un nettoyage des pierres au jet de sable serait le bienvenu . Aussi il y a peut être quelques joints de certaines pierres à refaire avec du nouveau mortier .

    ..La prochaine fois que j’arrêterai à cet endroit , me donnez-vous la permission de m’approcher à pied de cet édifice pour mieux l’observer?

    Aussi celui-ci est-il à vendre de la part de son propriétaire ?

    Julien Gagnon. Rimouski.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>