Chaudière-Appalaches

Photos anciennes de Montmagny

Photos anciennes de Montmagny

Montmagny

La ville de Montmagny est située dans la région de Chaudière-Appalaches, à 55 kilomètres à l’est de Lévis. Son nom honore Charles Jacques Huault de Montmagny, premier gouverneur en titre de la Nouvelle-France, qui fut le premier seigneur de ce territoire.

La ville se trouve au nord-ouest des monts Notre-Dame qui sont partie des Appalaches, au bord du fleuve Saint-Laurent. La rivière du Sud et son affluent la rivière Bras-Saint-Nicolas sont deux autres cours d’eau qui traversent cette localité. Alimentées par ces deux rivières, les chutes de la rivière du Sud se jettent dans le fleuve.

L’industrie manufacturière est depuis longtemps la principale activité économique de Montmagny. Des attraits touristiques, citons la maison patrimoniale Amable-Bélanger, construite en 1906

Montmagny est connue au Québec pour son festival de l’Oie Blanche au mois d’octobre et le Carrefour mondial de l’accordéon tenu au début de septembre.

Montmagny est un endroit phare en ce qui a trait à l’observation d’oiseaux de rivage. Le refuge d’oiseaux de Montmagny est l’un d’une trentaine de refuges d’oiseaux migrateurs au Québec.

Le passage annuel des milliers d’oies blanches a valu à Montmagny le choix de plusieurs noms d’hôtels, restaurants, rues… Les appellations telles que l’Oiselière, la Couvée, l’Oie Blanche et autres références à l’événement migratoire foisonnent.

Le quai de Montmagny offre une voie d’accès fluviale privilégiée pour accéder à l’Isle-aux-Grues situé en face de la ville. Cette ville riveraine se trouve à proximité du Parc régional des Appalaches, endroit recherché pour ses nombreux sentiers pédestres, haltes, refuges et activités de plein-air.

Voici quelques-unes des photos anciennes de la ville de Montmagny :

Montmagny

Montmagny, années 1900

Vue de Montmagny au début du XXe siècle. Carte postale de l’époque

hôtel dieu

Hôtel-Dieu

Hôtel-Dieu des soeurs de St. Agustin à Montmagny dans les années 1950. Carte postale

chutes de montmagny

Chutes de Montmagny

Les chutes de Montmagny. Les ruines en pierre autour des chutes ont été démolies. Le moulin Price date de 1912, mais il sera la proie des flammes en 1920. Source de l’image : Histoire du Québec et de ses régions avec l’historien Yves Hébert

Montmagny

Vue panoramique de Montmagny

Vue panoramique de la ville dans les années 1920, carte postale

manoir érables

Manoir des Érables

Motel Manoir des Érables. Carte postale vers 1960

moulin price

Moulin Price

Moulin de MM. Pierce. Entre 1830 et 1930, l’exploitation forestière est l’industrie la plus florissante dans la ville. William Price (1789-1867) en est le principal entrepreneur au Québec. La Price Brothers, comme on l’appelle à l’époque, occupe le haut du comté de Montmagny. Carte postale de l’époque

pointe aux oies

Camping Pointe-aux-Oies

Camping Pointe-aux-Oies, Montmagny, carte postale ancienne

Montmagny ensemble

Vue d’ensemble, Montmagny

Montmagny, vue d’ensemble, carte postale ancienne

rue st jean

Rue Saint-Jean-Baptiste

Rue Saint-Jean Baptiste à Montmagny, vers 1900. Carte postale

Sacré Coeur

Frères du Sacré-Coeur

Le collège des frères du Sacré-Coeur

Sud

Moulin Price sur la rivière du Sud

Les chutes de la rivière du Sud. Ce moulin est antérieur au moulin construit en 1912. Celui-ci a été démoli pour faire place à un nouveau moulin Price. D’abord, c’était une pulperie. Source : Histoire du Québec et de ses régions avec l’historien Yves Hébert

Église

Église de Montmagny

Église de Montmagny, vue à vol d’oiseau, carte postale

en couleurs

Montmagny en couleurs

Vue de la ville en couleurs, carte postale

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>