Chaudière-Appalaches

Manoir Couillard-Dupuis

Manoir Couillard-Dupuis

Manoir Couillard-Dupuis

Le manoir seigneurial Couillard-Dupuis est situé à Montmagny, en Chaudière-Appalaches, dans un environnement paisible aux abords de la rivière du Sud. Jean-Baptiste Couillard-Dupuy fut seigneur du domaine de la rive droite de la rivière du Sud de 1797 à 1841.

La construction du premier manoir Couillard-Dupuis date de 1764 et son carré original était de 58 pieds par 30 pieds. La forte pente du toit à deux versants et les fenêtres françaises à 12 carreaux traduisaient l'esprit français qui avait cours dans l'architecture à cette époque. En 1814 Antoine-Gaspard Couillard remplace le vieux manoir par le bâtiment qui est toujours sur place. Le manoir a été habité par la famille du dernier seigneur de Montmagny, M. Louis-Absalon Couillard-Dupuis.

En 1900, l'avocat Maurice Rousseau achète le manoir et en fait sa demeure et une demi-siècle plus tard, notamment en 1953, le manoir Couillard de Lespinay passe aux mains de Henri Boulet. En 1975, la famille Cyr acquiert ce manoir et en fait un restaurant de fine cuisine sous le nom de Manoir des Érables.

Ce bâtiment représente un des types les plus imposants de l'architecture du Québec et c’est l’un des principaux monuments patrimoniaux témoignant de l’histoire de la municipalité de Montmagny.

Le manoir a été classé monument historique en 1961. Il a été restauré en 1970, puis en 1988, année de la cession du bâtiment à la ville de Montmagny. Depuis 1992, le manoir abrite le Musée de l’accordéon.

La famille Couillard a fortement contribué au développement de la seigneurie de la Rivière-du-Sud. Issus d'une famille noble, les Couillard sont les descendants des tout premiers colons français. Ils furent seigneurs et coseigneurs de la Rivière-du Sud de 1654 à 1759.

Louis Couillard de Lespinay fut le deuxième seigneur de la Rivière-du-Sud. Aventurier et avisé pour les affaires, il pratiqua la traite des fourrures, la pêche au phoque et exploita même une mine. Il ne s’installa pas sur la seigneurie, préférant naviguer sur le Saint-Laurent pour pêcher la morue. Cependant, il pratiqua la pêche au saumon à Montmagny, lequel abondait à cette époque dans le bassin de la rivière du Sud.

Ses descendants se chargèrent de développer la seigneurie. Tour à tour, ils la firent arpenter, y construisirent des moulins à farine et y exploitèrent le saumon. Dans les années 1750, la plupart des Couillard vendirent leurs terres seigneuriales en raison de la menace d’une invasion anglaise, laquelle ne tarda pas à survenir.

Coordonnées du Manoir Couillard-Dupuis :

301, boulevard Taché Est
Montmagny
Québec
G5V 1C5

Téléphone : 418 248 7927 – Musée de l’accordéon

manoir couillard dupuis

Manoir Couillard-Dupuis, photo : Jean Beaulieu, source de l'image : Carrefour de l'accordéon Montmagny

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Lise Lacombe

    2014/08/30 at 1:45

    Mon arrière grand-mère a vécu dans ce manoir. Virginie Dupuis. Son mari était Elzéar Lacombe. Elle était la petite-fille du Seigneur Dupuis de Montmagny. M. Marquis nous avait fait connaître ce manoir avant le changement du manoir en maison de l’accordéon. il y avait une peinture de mon arrière grand-mère sur le mur. M. Marquis nous a dit que 3 familles vivaient dans ce manoir… Le Premièr ministre du Québec Philippe Couillard doit avoir de ses ancêtres dans ce manoir…
    Elzear Lacombe avec Virginie Dupuis ont ouvert la ville de Lambton (Beauce/Frontenac) là où est enterrée la petite fille du Seigneur Dupuis-Couillard… 15 décembre, 1918.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>