Chaudière-Appalaches

Église de Saint-Magloire

Église de Saint-Magloire

Église de Saint-Magloire

Saint-Magloire est située sur le flanc sud des Appalaches, blotti au coeur d’un paysage d’une beauté incomparable.

En 1873, on y termine la construction de la première sacristie qui l’année suivante était déjà trop petite pour les offices du dimanche. Alors, dès le début de 1874, le curé de la paroisse de Saint-Magloire, M.Brochu demande encore des corvées à la population ainsi que du bois pour la construction de la nouvelle église.

En juillet 1874, M. Elzéar Métivier de Buckland entreprend la construction pour la somme de deux mille dollars.

Le 19 septembre 1875, la première messe est célébrée dans la nouvelle église de Saint-Magloire, et on y chante « Deo gratias ». Toutefois, les travaux de parachèvement de l’intérieur incombent au curé Boulet et à l’abbé Théodore Mercier, quatrième curé de la paroisse, en 1900-1901.

En 1957, l’église a été rénovée sous la direction de M. le curé Jules Picard et jusqu’à nos jours, l’église rajeunie mérite une visite.

Église de Saint-Magloire

L’intérieur de l’église de St-Magloire. Photo : lieuxdeculte.qc.ca

Église de Saint-Magloire

La façade de l’église. Photo : lieuxdeculte.qc.ca

Lire aussi :

5 Comments

  1. Sylvie

    2017/11/23 at 4:33

    Bonjour!

    Je viens de relire votre article et je me demandais, si vous saviez de quel M. Brochu il est question lors des appels à la corvée et au bois de construction.

    Merci de répondre à la question.

    S’agirait-il de M. Arthur Brochu ???

    • Claude Labbée

      2018/04/14 at 10:51

      Le monsieur Brochu dont il est mention dans le texte, fait référence au curé Camille Brochu premier curé de Saint-Magloire de 1872 à 1880. (Voir livre du centenaire page 61 / Monographie de St-Magloire page 80)

  2. Rose-Hélène Chabot

    2017/11/23 at 10:35

    Quels beaux souvenirs. Merci de me faire revivre ces beaux moments de mon enfance et de mon adolescence. MERCI ENCORE.

  3. Lamontagne Francoise

    2017/11/26 at 8:38

    Notre ban était en haut à gauche derrière le 2ieme pilier. ..j’adorais la messe de minuit. C’est loin tout ça. Très belle église, prenez en soin.

  4. lucie laferriere

    2017/11/27 at 1:08

    beau souvenir de ma jeunesse quand j allais voir mes grands-parents Joseph et Maria Laverdière j aimais entendre le carillon de cette église qui était magique que je suis nostalgique ce matin en voyant cette publication je n entends plus cette douce mélodie de ma jeunesse

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *