Chaudière-Appalaches

Black Lake

Black Lake

Ville de Black Lake

Aujourd’hui, la ville de Black Lake est un arrondissement ou secteur de la ville de Thetford-Mines en Chaudière-Appalaches, mais pendant de longues années, le nom de cette ville a été connu partout au Québec grâce aux mines d’amiante qui s’y trouvaient et qui apportaient de grands bénéfices au Canada, En effet, il s’agit des plus grandes mines d’amiante au monde.

Avant l’arrivée des Français, le territoire était habité par les Abénakis, mais vers la fin du XVIIIe siècle, les loyalistes anglais qui fuient la révolution américaine viennent s’y installer. Ils sont suivis par des Écossais, des Irlandais, des Ukrainiens, des Polonais, des Roumains, des Tchécoslovaques, des Italiens qui viennent travailler dans les mines, ouvertes en 1882.

Cette année-là, les mines d’amiante de la compagnie Irvin et Hopper commencent leur activité, attirant de nombreuses familles. Le village de Black Lake est fondé. Le 25 avril 1908, il est incorporé officiellement sous le nom de ville de Black Lake. Ce nom est dû au lac de 3 kilomètre de long et de 1, 5 kilomètres de large qui était situé à proximité. Le soir, le reflet de la montagne de conifères, qui borde la rive ouest donnait au lac l’aspect d’un étang noir. Ce lac n’existe plus, il a été asséché.

Curieusement, la majorité de la population a toujours été francophone, mais c’est la version anglaise du nom qui l’a emporté, même si en 1884, une mission a été fondée du nom de Saint-Désiré-du-Lac-Noir. Dans le langage populaire, on a également utilisé le terme Lac Noir pendant de longues années… Ô Mystères de la toponymie….

eglise blake lake

Black Lake a été annexé par Thetford Mines le 17 octobre 2001, tout comme la municipalité de Pontbriand, le village de Robertsonville et le canton de Thetford-Partie-Sud.

Voir aussi :

15 Comments

  1. Serge Harton

    2012/09/10 at 5:11

    Mon père est né à Black Lake en 1907 et je ne peut retrouver les traces de la famille. Son père est mort noyé dans le lac lorsqu’il avait 11ans je crois et sa mère 6 mois plus tard et les enfants on tété éparpillés. Est -ce que vous pouvez me donner plus d’information sur la famille , ma grand-mère est une Lessard mais on as pas connu aucune famille nous ici à Montréal.
    Merci

    Serge Harton fils de Joseph Harton décédé en aout 1995

  2. Louise Morin

    2013/01/31 at 4:00

    Bonjour,
    je suis née à Black Lake il y a très longtemps. Entre les années 1940 et 1960, ma mère avait une amie du nom de Raymonde, mariée à Jean-Paul Harton. Ils vivaient à Black Lake. Je n’en sais pas plus, Espérant que cela vous aide dans vos recherches…

  3. Pierre Carisse

    2013/03/26 at 5:36

    Bonjour, Je prépare une modeste exposition sur LES BOIS-FRANCS ET LA GUERRE qui sera présentée cet ét à St-Christophe d’Arthabaska. Je cherche une photo ou deux (numérisées) du Black Lake du temps de la 2e guerre pour accompagner un texte sur la evnte d’amiante aux Allemands entre 1935 et 1940. J’ai déjà deux photos des émissaires d’Hitler masi je veux aussi montrer la ville de l’époque. Merci

    Pierre Carisse, président
    Amis du patrimoine

  4. France Beauchamp

    2013/09/24 at 2:22

    Bonjour !
    J’ai trouvé une vieille enseigne en métal avec la mention : « Poste avicole Black Lake, ouvert tous les mardis de chaque semaine, 326 rue Thetford Mines w ».
    J’aimerais connaître l’année approximative de cette enseigne ! Merci :)
    France

    • Renée Gilbert

      2015/06/10 at 4:46

      Pour de l’information, vous devriez communiquer avec le Centre des archives située au CÉGEP
      À Thetford Mines et si vous avez à vous en départir un jour, c’est là que vous devriez la déposer
      R.G.

  5. CBel

    2014/02/26 at 2:52

    Pensionné au couvent du lac noir entre les années 1950et1956. Sœurs de la charité de st-louis. La légende du lac noir qui nous était enseigné était que à cause des péchés qui étaient commis sur l’île du lac, les feuilles étaient tombées en pleine été. Ce qui avait rendu l’eau du lac noir. Ce que je n’ai jamais cru, mais qui m’ont intriquer beaucoup à l’époque.

    • Jean Binette

      2016/09/15 at 1:49

      Si tu veux une photo de pensionnaires dans la salle de jeux du couvent prise vers 1954, fait moi parvenir ton adresse courriel à: jeandreebinall@hotmail.ca et je te ferai parvenir le fichier de numérisation. Jean Binette

  6. colette coté

    2014/03/09 at 2:31

    je suis née a Black lake en 1941,j,ai quittée ma ville natale en 1960…j,y ai encore bien de la parenté..je n,ai jamais oubliée mon coin de pays….Les Laliberté étaient tous parents avec ma mere…..je veux aller passer qqes heures bientôt…pour me remémorer des souvenirs
    merci

    colette…

  7. lou brochu

    2014/11/22 at 8:17

    Mon père:Dr.L.A.Brochu fut medecin a Black Lake(j’y suis née) de 1927 a 1950.J’usquand 1970,il fut assesseur a la CSST.

  8. Renée Gilbert

    2015/06/10 at 4:50

    J’aimerais avoir de l’information sur les Abénaquis qui occupaient le territoire avant l’arrivée des français jusqu’à ?

  9. Stéphane Lacharité

    2015/07/09 at 7:25

    Bonjour,

    Est-ce que quelqu’un connaît le pensionnat qu’il y avait à Black Lake dans les années 50 ? Je voudrais savoir si le bâtiment existe encore ?

    Merci !

    • Jean Binette

      2016/09/15 at 1:50

      Si tu veux une photo de pensionnaires dans la salle de jeux du couvent prise vers 1954, fait moi parvenir ton adresse courriel à: jeandreebinall@hotmail.ca et je te ferai parvenir le fichier de numérisation. Jean Binette

    • Rousseau Dany

      2016/10/14 at 1:59

      Maison Nazareth J’y étais dans les années 60

    • Huguette Martin

      2017/01/04 at 3:01

      Le couvent n’existe plus. Je ne peux préciser depuis quand.

  10. Jonathan Plante

    2016/10/12 at 12:45

    Bonjour, je suis allé marcher à Black Lake dans le coin de la route 112 effondrée, et j’ai suivi un petit chemin de terre qui longeait la voie ferrée dans les arbres.

    Un homme que j’ai croisé m’a dit que c’est une ancienne route dont les maisons ont été déménagés entre 1950-1960 environ… J’ai trouvé une fondation de béton avec une entrée d’asphalte abandonnée ainsi qu’un beau muret de pierres et ciment qui entourait l’entrée d’asphalte… Il y a aussi deux blocs de béton couchés par-terre qui, d’après moi, étaient jadis chaque bord de l’entrée…

    J’aimerais beaucoup savoir si il s’agissait d’une bâtisse municipale ou autre? En fait, quelle était exactement cette bâtisse?

    Merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>