Charlevoix

Saint-Joseph-de-la-Rive

Saint-Joseph-de-la-Rive

Saint-Joseph-de-la-Rive

Saint-Joseph-de-la-Rive est un beau village enserré entre fleuve et montagne, dans la région de Charlevoix. Administrativement, il fait partie de la municipalité Les Éboulements.

Historiquement, important lieu de construction navale, berceau de nombreux marins québécois et canadiens, débarcadère pour bateaux de bon tonnage, Saint-Joseph-de-la-Rive possède un riche patrimoine maritime.

C’est à Saint-Joseph-de-la-Rive, village enserré entre fleuve et montagne, où l’on arrive après une spectaculaire descente, que l’on a construit le plus de goélettes dans Charlevoix. Seulement entre 1860 et 1930, près de soixante goélettes y ont été lancées.

Plusieurs grandes et belles maisons témoignent de l’activité maritime, agricole et touristique qui a marqué l’histoire du village.

La beauté du village, sa tranquillité et sa proximité du fleuve ont vite fait d’y attirer les villégiateurs. Dès le tout début du XXe siècle, trois hôtels accueillaient les voyageurs et animaient la vie du village: l’Hôtel Cimon (qui deviendra l’Hôtel Beauséjour après sa reconstruction par suite du tremblement de terre de 1925), l’Hôtel Bellevue, devenu plus tard La Perdriole, aujourd’hui l’Auberge Félix-Antoine et l’Hôtel Laurentides (qui a abrité le célèbre restaurant le Loup).

Ces hôtels accueillaient durant l’été de nombreuses familles aisées. Autrefois, l’hiver, les routes n’étant pas ouvertes, c’est par train qu’arrivaient les voyageurs de commerce, et les fins de semaine c’était la «jeunesse» du village qui s’y retrouvait. Dans les années 1920, s’ajoutera l’Hôtel Castel de la rive, aujourd’hui Auberge de la Rive.

À Saint-Joseph-de-la-Rive, les années trente et quarante sont des années florissantes pour la vie touristique. En effet, les hôtels affichaient complet tout l’été. On ne comptait plus les maisons familiales qui mettaient quelques chambres sinon toutes leurs chambres en location à des estivants; certaines offraient gîte et repas, d’autres, le gîte seulement.

Au fil des ans, la tradition d’accueil s’est perpétuée: Auberges, résidences d’été, gîtes de Saint-Joseph poursuivent sa longue tradition d’accueil. On y trouve un magasin général traditionnel et une boulangerie artisanale, la Boulangerie Laurentides, où il est possible de se procurer des pâtisseries inspirées du patrimoine charlevoisien. À deux pas, la boutique Les Santons de Charlevoix présente de petites figurines de terre cuite peintes à la main.

Le Musée maritime de Charlevoix rappelle l’important chantier naval qui animait autrefois la localité, et quelques goélettes stationnées au musée pour restauration agrémentent le paysage.

On y trouve encore un magasin général traditionnel et une boulangerie artisanale, la Boulangerie Laurentide, où il est possible de se procurer des pâtisseries inspirées du patrimoine charlevoisien.

L’église de Saint-Joseph est accessible à ceux qui souhaitent découvrir sa décoration originale, inspirée de la mer.

Dans le cimetière paroissial repose Mgr Félix-Antoine Savard, grand écrivain québécois et fondateur de la Papeterie Saint-Gilles, économusée du papier. À côte du quais, où s’amarre le traversier pour l’Isle-aux-Coudres, une belle plage donne accès au fleuve.

C’est à Saint-Joseph-de-la-Rive que se déroulent les Fêtes de la Mer, en juin de chaque année, quand les patrimoins maritimes de Charlevoix et du Québec deviennent spectacles et plaisirs colorés. On y écoute chants et musiques de marins, on assiste aux courses de petits bateaux, aux ateliers et animations qui se déroulent sur le site du Musée martitime de Charlevoix.

Pour en apprendre plus sur Saint-Joseph-de-la-Rive, visitez son excellent site Web : www.leseboulements.com/st-joseph-de-la-rive

saint joseph de la rive

St-Joseph-de-la-Rive, photo : © Tous droits réservés : Carol Proulx, cadrenature.blogspot.com

Pour compléter la lecture :

1 commentaire

  1. guy boudreault

    2012/09/20 at 5:49

    vous avez un beau coin de pays

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>