Charlevoix

Le Massif

Le Massif

Massif de Charlevoix

Le Massif de Charlevoix, est un excellent lieu de glisse avec de longues pistes panoramiques, un microclimat favorisant d’abondante neige et un environnement distinctif, partagé par des passionnées à la conquête du défi procuré par ses centaines de mètres de dénivelé

En effet, le centre Le Massif offre aux skieurs la dénivellation plus imposante au Québec, soit 770 mètres. Le sommet du Massif constitue la porte d’entrée à 48 pistes, 34 acres de terrain hors-pistes et sous-bois panoramiques dont le Centre national d’entraînement de ski alpin qui accueille les athlètes d’élite. Le domaine skiable est de 166 hectares.

On y trouve la montagne du Cap-Maillard, dont le sommet se hisse à 721 mètres et le dénivelé actuel est de 677 mètres et le Mont à Ligouri (altitude 818 mètres avec un faut plat situé à mi-parcours, soit vers 550 mètres d’altitude)

Dans cette région, la moyenne annuelle d’enneigement naturel est de 630 centimètres. Au Massif les amateurs de ski alpin, de planche à neige et de télémark seront comblés par les panoramas magnifiques qui s’offrent à leurs yeux.

Il y en a plusieurs cliniques d’initiation ou de perfectionnement au ski, au surf des neiges, au télémark et à la chaise sur skis à l’école de glisse permettant d’accéder à des sommets spectaculaires.

Le Saint-Laurent apparaît à tout moment au bout des skis. On peut acquérir des vêtements et des équipements haut de gamme à la boutique Rossignol.

Au-delà des plaisirs de la glisse, les produits du terroir sont à l’honneur d’une cuisine gastronomique. L’excellente qualité de la nourriture qu’on y sert est une caractéristique qui distingue Le Massif.

À une courte distance de Petite-Rivière-Saint-François, sur la route 138, on retrouve le départ du Sentier des caps de Charlevoix, le long duquel les amateurs de la randonnée admirent les sommets du cap à l’Abattis et de la montagne à Ligouri, ce charmant coin du pays.

Un riche héritage culturel du village de Petite-Rivière-Saint-François, avec ses maisons bicentenaires et ses murales peintes par des artistes de renom, complète la fresque naturelle et un choix d’événements originaux ajoutent à l’expérience d’après-ski des plus festives.

En janvier de chaque année, la station de ski organise les Rendez-Vous Télémark le Massif, une belle opportunité de découvrir un sport de glisse de plus en plus populaire à l’occasion de ce rassemblement sympathique. Au programme de l’événement : cliniques d’initiation et de perfectionnement, kiosques réunissant divers détaillants et fabricants, essais d’équipements gratuits et compétition amicale.

D’ailleurs, en février, la station de ski le Massif tient l’événement Splendeurs et pinceaux. Il s’agit d’une occasion de voir à l’oeuvre et de rencontrer des artistes peintres renommés de Charlevoix et du Québec au sommet de la montagne, de participer à un symposium convivial dans un décor enchanteur. En après-ski, artistes visuels et musicaux s’arriment l’un à l’autre pour offrir une fin de journée créative.

En mars, le Fête annuelle du Grand Duc a lieu. La Fête du Grand Duc permet de déguster les produits du terroir charlevoisien directement sur les pentes. Une douzaine de producteurs proposent de succulentes bouchées dans l’ambiance euphorique du ski de printemps, avec leurs stands de dégustation et animation en montagne.

Le ski de printemps se démarque aussi par un événement dont la réputation n’est plus à faire. Il s’agit de la compétition du Bank Slalom, un parcours de deux kilomètres qui permet de découvrir en primeur les vêtements et équipements Rossignol.

Finalement, vers la fin de la saison, l’esprit de la légende de Bob Marley règne sur l’événement Reggae Bash. Animation en montagne, percussionnistes, reggae, terrasse, reggae, BBQ extérieur, et encore reggae… Les gens sont invités à apporter leurs percussions.

massif charlevoix

Le Massif

Pour en apprendre plus :

1 commentaire

  1. Jean BEAUDOIN

    2012/02/25 at 1:56

    Quand on est capable d’avoir un si beau site dehors, et un si beau site web, on exige du webmæstre d’utiliser la véritable APOSTROPHE et surtout pas cette horreur des machines à écrire [‘].
    2° On utilise l’E dans l’O pour ŒUVRE, ŒIL, ŒUF, ŒSOPHAGE et ŒufMcMuffin©. 😉
    Sur demande, je vous dirai

    « D’ailleurs, en février, la station de ski le Massif tient l’événement Splendeurs et pinceaux. Il s’agit d’une occasion de voir à l’oeuvre et de rencontrer des artistes peintres renommés de Charlevoix et du Québec au sommet de la montagne […] »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>