Centre-du-Québec

Route de L’Érable

Route de L’Érable

Route de L`Érable

La région de L’Érable porte fièrement son nom, puisque l’on y retrouve Plessisville, la Capitale mondiale de l’érable. Ce grand circuit vous ouvrira donc l’appétit et vous donnera le goût de vous sucrer le bec. De là, vous pouvez vous diriger vers Inverness où le bronze vous attend dans toute sa splendeur. Profitez de cette occasion pour faire connaissance avec le patrimoine en parcourant la Route Celtique. Avant d’emprunter la direction nord, savourez la vie de cette région, située au sud-est du Centre-du-Québec.

Princeville : Cette ville doit son nom à Pierre Prince, l’un des premiers arrivants de la paroisse (M. Édouard Leclerc fut cependant le premier à s’y établir en 1832). Deux monuments y ont été érigés en leur honneur. L’église Saint-Eusèbe, construite en 1911, est la réplique de l’ancienne cathédrale de Nicolet. La ville compte plusieurs industries prospères ainsi que des fermes et des érablières remarquables. Des parcours de golf et des superbes terrains de camping y sont également présents.

Parc de la rivière Bourbon, dans la ville de Plessisville : ce site reposant offre des aires de pique-nique, des jeux pour les enfants et en été, des activités comme le tricycle nautique, le pédalo, le patin à roues alignées sur piste. La passerelle est l’œuvre du sculpteur Armand Vaillancourt.

Centre aquatique du lac Le Mirage : Un site récréatif qui offre des activités variées, plage, glissades d’eau, baignade, animation, jets d’eau et autres activités estivales. Location de kayaks, pédalos et équipements de ski nautique. Une salle de réception ouverte sur réservation toute l’année, méchoui, buffet, repas, conférence, cantine, bar… Carte d’abonnement disponible.

Saint-Ferdinand : En plein coeur de cette municipalité, le lac William, pourvu d’une marina, s’étire sur sept kilomètres et accueille skieurs nautiques et plaisancier en été et amateurs de pêche blanche en hiver. De nombreuses facilités d’hébergement et de restauration sont offertes : hôtel, gîtes, terrains de camping, restaurant… bref, vous aurez l’embarras du choix.

Inverness : Fondée par des immigrants écossais arrivés en 1829, cette municipalité conserve encore de nombreux témoignages de cette culture. Haut lieu du bronze en Amérique du Nord, Inverness est reconnu comme l’un des plus beaux villages du Québec, pour ses paysages et son patrimoine.

Musée de Bronze d’Inverness : Situé dans l’ancien palais de justice du comté de Mégantic, ce musée vous fait découvrir le bronze et ses techniques de fabrication grâce à une microfonderie. Vous aurez l’occasion de voir, de toucher et d’acquérir des œuvres d’artistes québécois en visitant la galerie et la boutique. Un service de création d’œuvres corporatives est également offert.

Chutes Lysander : À la sortie du village d’Inverness, une halte routière permet d’admirer les chutes Lysandre, hautes d’environ 15 mères et site idéal pour les pique niques et la randonnée pédestre.

Camping Inverness : C’est un camping familial et centre de plein air et d’activités. Le camping Inverness est situé sur les rives de la rivière Bécancour. L’accès au site permet une multitude d’activités tels randonnée pédestre, relaxation sur le bord des magnifiques chutes Lysander, piscine chauffée, volley-ball. Les groupes jeunes et adultes peuvent participer aux épreuves du Fort Inverness.

Chemins Craig et Gosford : Les chemins historiques Craig et Gosford ont été les premiers chemins de la région, en les parcourant, les touristes découvriront le patrimoine et l’histoire originale des municipalités d’Inverness, Saint-Pierre-Baptiste, Saint-Ferdinand. De nombreux attraits historiques sillonnent le circuit jusqu’à certaines municipalités de Lotbinière. Les panneaux de signalisation permettent de découvrir les attraits, activités et services disponibles au gré des saisons.

La Route Celtique, un circuit guidé d’Inverness permet de découvrir l’histoire de la colonisation depuis le début du XIXe siècle. Il s’agit d’une invitation à suivre les traces des premiers colons écossais, irlandais et loyalistes.

Lyster : Située en bordure de la rivière Bécancour, Lyster offre un site enchanteur pour les amateurs de plein air. Aux abords du Parc linéaire des Bois-Francs, la gare de Lyster, une des plus vieilles en Amérique du Nord, a conservé tout son cachet original. Les visiteurs peuvent aussi voir une magnifique église en bois, de style néogothique. On peut faire une pause aux chutes du Sault-Rouge où on retrouve un terrain de camping à proximité

Notre-Dame-de-Lourdes, Atelier d’art Richard Boutin, unique au Québec, atelier d’art de l’artiste Richard Boutin où l’on peut admirer ses œuvres originales ainsi que tous les produits édités à partir de celles-ci (papier à lettre, cartes de souhaits, carnets de téléphone, etc.). Peut accueillir des groupes sur réservation. Grande journée « portes ouvertes » tous les ans, le dernier dimanche de mai. Site Web : richardboutin.com

Villeroy : La municipalité de Villeroy est l’hôte de plusieurs activités intéressantes, dont le Festival de la Canneberge et le mariage traditionnel, remplis d’humour, d’interactivité et surprises, agrémenté d’un repas de qualité aux saveurs régionales et nappé de canneberges et d’érable. Les visiteurs participent à la célébration du mariage de Juliet O’Canneberge et Roméo d’Érable tout en étant invités à la noce. Vous vous souviendrez longtemps de cette célébration et de la noce qui suit le mariage.

La grande tourbière de Villeroy : Cette tourbière est un archipel tourbeux de plusieurs centaines d’hectares. Elle est certainement une des dernières grandes et vastes tourbières pratiquement vierges du sud du Québec. Elle offre un petit réseau de sentiers d’au plus trois kilomètres qui culmine par un trottoir de bois de 1,2 kilomètres déposé directement sur la tourbière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>