Centre-du-Québec

Précieux-Sang

Précieux-Sang

Précieux-Sang

La paroisse de Précieux-Sang  a vu le jour dans un climat tumultueux puisque sa naissance a connu une certaine opposition concernant les frais encourus par les infrastructures nécessaires à la fondation d’une nouvelle paroisse dans le secteur du Petit Missouri de Bécancour.

À l’époque, le territoire c de cette paroisse comprenait une partie de la seigneurie de Bécancour et la paroisse a été constituée par détachement des paroisses de Saint-Grégoire-le-Grand, de Saint-Célestin et de Bécancour.

Le projet de la paroisse de Précieux-Sang est envisagé déjà en 1862 alors que Mgr Thomas Cooke, évêque de Trois-Rivières, délègue l'abbé Calixte Marquis dans le secteur afin que celui-ci y fixe une croix pour marquer le site de l'église d'une éventuelle paroisse. Mais c’est finalement en juillet 1899, qu’une requête est adressée à Mgr Elphège Gravel, évêque de Nicolet, afin qu'il consente à déléguer un missionnaire pour le secteur et qu’il autorise la construction d’une bâtisse pour y célébrer les offices religieux.

Mgr Gravel donne suite à cette requête et désigne l'abbé Rémi Généreux comme missionnaire. Celui-ci plante, le 16 octobre 1902, une croix marquant l'actuel site de l'église de Précieux-Sang.

La maison d'Ernest Dubois a été choisie comme un lieu de culte temporaire et l’on y installe une chapelle alors que la grange est convertie en sacristie. La première messe est célébrée le 15 novembre 1902 et  Mgr Gravel fonde la mission du Précieux-Sang le 21 novembre 1902.

La demande adressée à l'évêque par les résidents du secteur en faveur de l'érection en paroisse de la dite mission provoque, en novembre 1902, l'opposition marquée de certains francs-tenanciers de Bécancour, de Saint-Célestin et de Saint-Grégoire.

Mgr Brunault, administrateur du diocèse en l'absence de Mgr Gravel, émet le décret d'érection canonique de la nouvelle paroisse le 20 février 1903, sous le vocable du Très-Précieux-Sang-de-Notre-Seigneur, et nomme l'abbé Rémi Généreux à la tête de la paroisse. Les opposants protestent et en appellent de la décision de l'évêque auprès du Délégué Apostolique au Canada, Mgr Donato Sbaretti qui maintiendra la décision de l'évêque.

En 1902, on procède à l’ouverture des registres paroissiaux et on nomme le premier curé résident. Le 20 février 1903, à la suite d’un vote serré de 49 pour et de 47 contre, l’érection canonique de cette ancienne mission est accordée. Par ailleurs, avant même d’obtenir la reconnaissance civile, le 17 août 1904, en vertu du Code municipal de la province de Québec, on confie à l’architecte Caron de Nicolet le mandat de dresser les plans d’une église, d’une sacristie et d’un presbytère. L’église ouvrira ses portes aux fidèles cette même année.

Étant situé sur le parcours du chemin de fer «Quebec, Montreal and Southern», le village jouit d’une certaine popularité, mais la population de cette municipalité est demeurée stable et son paysage n’a pas été transformé par l’implantation d’industries, ce qui donne à ce secteur paisible un cachet pittoresque. En effet, de coquettes petites fermes côtoient d’impressionnantes forêts cultivées, même s’une manufacture spécialisée dans la fabrication de palettes et de cageots de bois s’y est installée, se démarquant de ce paysage essentiellement rural.

Sur la rivière Blanche, le pont des Raymond enjambe fièrement les deux rives tout en rappelant que la construction de la route a contribué à endiguer l’isolement des habitants de Précieux-Sang. Le nombre et la beauté des croix de chemin évoquent une époque où l’éloignement de l’église exigeait qu’on lui trouve  des substituts pour se recueillir et faire ses dévotions. L’église en bois de la paroisse Précieux-Sang témoigne de cet attachement à la foi.

La population de ce secteur a su conserver une fierté orgueilleuse pour son coin de pays, mais chacun a développé un sentiment d’appartenance à la ville de Bécancour.

Plusieurs villégiateurs ont adopté ce secteur pour s’y retirer en toute quiétude.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Judith Roy

    2015/08/30 at 6:13

    Bonjour, des amis et moi même se demandons:  » Comment appelle-t-on les habitants de Précieux sang » !

    Merci de me répondre! :)
    Bonne journée!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>