Centre-du-Québec

Mondial des cultures

Mondial des cultures

Mondial des cultures de Drummondville

« Pendant dix jours, Montréal devient la banlieue de Drummondville » (Pierre Couture, président et directeur artistique du Mondial des Cultures).

Le Mondial des cultures de Drummondville est une manifestation culturelle réunissant quatre-vingt-dix pays qui s’expriment par la danse, la musique, l’artisanat. Plus d’une douzaine de scènes en plein air ou en intérieur accueillent les artistes et les spectateurs, leur offrant des expositions et des conférences, des spectacles, des échanges, des animations, etc..

C’est en juillet 1982 que le festival voit le jour. À l’époque, il s’appelait le Festival mondial de folklore de Drummondville. En peu de temps, il devient un événement majeur dans le milieu folklorique au Québec, en Amérique du Nord et partout dans le monde. En 1998, le festival change du nom afin de moderniser son image et d’élargir sa programmation, en visant de plus en plus les jeunes et un public familial. En 1999, le Mondial des Cultures de Drummondville devient membre du RÉMI – Regroupement des événements majeurs internationaux.

Aujourd’hui, le Mondial des Cultures de Drummondville se distingue par la qualité de son contenu. Il est classé parmi les cinq événements folkloriques les plus importants au monde. Remarquons que plus de 350 mille personnes visitent la ville pendant le festival et rappelons qu’il y a environ 60 mille habitants à Drummondville.

L’édition 2007 est pleine de surprises. On attend des ensembles de Belgique, de Hongrie, de Serbie, de Russie, de la Corée du Sud, de Chine, de Cuba, du Costa-Rica, de Géorgie (européenne), d’Italie, etc.  Vous nommez le pays, il y est présent.

Des groupes provenant des communautés autochtones canadiennes seront aussi présents lors du Mondial des Cultures 2007. Ce sont les Mackinaw et Andicha N’de Wendat – les Femmes au tambour des Hurons-Wendat qui marqueront le rythme lors des journées de clôture.

Il semblerait que le grand Marco Calliari ait promis un grand spectacle pour le 13 juillet à 21 heures (à confirmer!). Après avoir inteprété des chansons italiennes, on dit qu’il s’aventurera à concocter un risotto lors du volet gastronomique du Mondial (avec l’aide de sa maman qui est une véritable experte en cuisine).

On pourra aussi voir: Yves Lambert et le Bébert Orchestra du Québec, les Gitans de Sarajevo, LéOparleur de France, les Parfaits Inconnus du Québec, le groupe néo-trad Mauvais Sort, les Polonais Polish Folk Arts Ensemble d’Edmonton, Culture Philippines of Ontario, La Caracole de Namur en Belgique (saviez-vous qu’il existe en Europe une ville qui porte le même nom que notre Namur québécois? Drôle de coïncidence), le Ballet Exotic de la Martinique et tellement d’autres musiciens…

Remarquons que le Mondial s’est donné pour mission de planter 1500 arbres lors du festival, pour lutter contre les émissions des gaz à effet de serre. On verra si cet objectif sera atteint (en 2006, 1261 arbres ont été plantés).

Site web du Mondial des Cultures de Drummondville: www.mondialdescultures.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>