Centre-du-Québec

Population et emploi

Population et emploi

Population et marche du travail

La population de la région administrative du Centre-du-Québec tourne autour de 230 mille habitants, dont la majorité parlent le français. Un pour cent des habitants sont des Amérindiens de la nation Abénaquise. Rien que 2% de la population de la région sont des immigrants récents.

Au Centre-du-Québec vivent 3 % de la population québécoise et c’est une région qui connaît un solde migratoire positif. Plus encore, l’Institut de la statistique du Québec prévoit pour les prochaines années une augmentation de la population supérieure à celle de l’ensemble du Québec.

Aujourd’hui, la population du Centre-du-Québec se scolarise, quelque 35% des résidants ayant un certificat ou un diplôme d’études postsecondaires, alors qu’en 1990, la proportion était de 19,6%. Quant aux diplômés universitaires, la proportion des diplômés a aussi augmenté, elle a presque doublé depuis 1990 et est d’environ 6,5 % dans la région, ce qui reste néanmoins moindre que dans l’ensemble du Québec.

Le Centre-du-Québec possède un long et riche héritage relié à la vocation agricole, mais à part l’agriculture, le Centre-du-Québec est l’une des régions québécoises avec le plus grand nombre de petites et moyennes entreprises, même si une certaine nombre des PME régionales se dédient aux activités agricoles, étant des fermes qui produisent une vaste quantité de produits du terroir local.

La présence du fleuve Saint-Laurent est un facteur qui contribue également à la diversité économique de la région grâce aux voies de communication de transport, à la pêche commerciale et aux activités de plaisance réalisées sur le fleuve et sur le lac Saint-Pierre.

La présence de l’autoroute transcanadienne, soit l’autoroute 20, permet à certaines municipalités, telles que Drummondville, par exemple. Ces axes routiers sont un grand avantage, car ces facteurs permettent de développer le transport efficace des produits fabriqués au Centre-du-Québec.

Quant au marché du travail, le taux de chômage au Centre-du-Québec est en général un peu plus haut que pour l’ensemble du Québec. Cependant dans les années 1990, le taux de chômage en région a été inférieur à la moyenne québécoise.

Environ 8,5 % des emplois sont concentrés dans le secteur primaire, 35% se regroupent dans le secteur secondaire et el reste, soit quelque 57 % des emploés travaillent dans le secteur tertiaire.

On constate donc qu’en comparaison avec la situation des emplois au Québec, le Centre-du-Québec emploie deux fois de plus de travailleurs dans le secteur primaires (4% au Québec) et beaucoup moins que l’ensemble du Québec dans le secteur tertiaire. Par contre, la région affiche actuellement une croissance plus haute que l’ensemble du Québec.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>