Centre-du-Québec

Église Saint-Pierre-Apôtre

Église Saint-Pierre-Apôtre

Église Saint-Pierre-Apôtre

C’est en 1824 que Mgr Plessis fait une visite pastorale dans la seigneurie Lévrard-Becquet, pour constater que l’église de pierre était déjà vétuste et ne suffisait plus aux besoins des paroissiens. L’évêque exige donc d’ériger une nouvelle église au troisième rang de la seigneurie, mais la population ne révèle aucun enthousiasme à l’idée de financer une nouvelle construction et par surcroît dans un autre lieu. Mgr Plessis décide alors de fermer la vieille église, devant l’obstination des paroissiens. Il la rouvre cependant trois mois plus tard, dès que les paroissiens donnent leur accord pour la construction, mais il subsiste un profond désaccord au sujet du futur emplacement et les travaux ne peuvent commencer. Finalement, c’est en 1834 que Mgr Signay tranchera en choisissant le site actuel de l’église Saint-Pierre-Apôtre.

Les travaux débutent en 1834, mais en raison de chicanes et délais, l’édifice n’est terminé qu’en 1839.

Construite en forme de croix latine, selon les plans dressés par l’architecte Thomas Baillargé, l’église Saint-Pierre-Apôtre mesure 17 mètres sur 39 mètres (55 pieds sur 130 pieds). Ces murs de pierre ont de 3 à 4 pieds d’épaisseur. Son unique clocher, élancé, abrite une grosse cloche de 835 livres, fabriquée à Troy à New-York. D’autres cloches l’accompagnent. Les cloches ont été installées en 1870.

Le tableau de Saint-Pierre-Apôtre, au-dessus du maître-autel fut exécuté Vincenzo Pasqualoni, à Rome, en  1865. Les tableaux Saint-Jean-Baptiste, Sainte-Madeleine, Saint-Paul et Sainte-Anne proviennent également de Rome vers 1865-1867. Les tableaux de l’Assomption et de la Sainte-Famille sont l’œuvre de Plamondon.

À l’origine l’église possédait des oeuvres de l’orfèvre François Ranvoyzé : vases sacrées, burettes, encensoir, ostensoir ; mais le tout fut dispersé il y a une quarantaine d’années.

Le maître-autel, réalisé en bois sculpté en 1865, est l’œuvre de Raphaël Giroux. Il a été doré par monsieur Berlinguette date de 1865. Le crucifix et les chandeliers du maître-autel sont l’oeuvre de Levasseur.

eglise st pierre apôtre

Église et fleuve. Photo : © Jaimmie Lajoie Source : Site Internet de Saint-Pierre-les-Becquets

Voir aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>