Centre-du-Québec

Église St-Christophe d’Arthabaska

Église St-Christophe d’Arthabaska

Église Saint – Christophe d'Arthabaska

C’et en 1791 que John Gregory s’établit dans le canton d'Arthabaska. Une première chapelle y est érigée en 1843 sur le site actuel du CEGEP de Victoriaville. D’autres chapelles et églises sont construites plus tard et le 16 janvier 1887, les paroissiens, lors d'une assemblée, décident de construire le presbytère actuel et terminer l'intérieur de l'église inachevée.

Le contrat de décoration de l’église est confié à Joseph-Thomas Rousseau, artiste-peintre de Saint-Hyacinthe. Deux architectes de Montréal, Henri-Maurice Perreault et Albert Ménard, ont préparé six des neuf plans et les trois autres sont l'oeuvre de Joseph-Thomas Rousseau lui-même (au total, on y admire 76 tableaux peints par cet artiste peintre). Le contrat des sculptures a été donné à Augustin Leblanc, sculpteur de Saint-Grégoire. Les trois autels, la chaire et les confessionnaux ont été exécutés dans les ateliers Paquette et Godbout, de St-Hyacinthe. La décoration en trompe-l'oeuil est de Suzor-Côté.

Puis, en 1888, on commande la statue de Saint-Christophe qui est réalisée par les élèves Gratton et Laperle sous la supervision du sculpteur Louis-Philippe Hébert.

En 1882, l'église St-Christophe fait installer l’orgue Mitchell, le premier orgue de la région des Bois-Francs.

Les cloches y sont installées et bénies en 1896. La même année, l'électricité est installée dans l'église et le presbytère. À cette occasion, un paroissien, Achille Gagnon, fait le don des lustres afin d’éclairer la nef et le choeur.

En 1922, la Maison Hobbs et Cie de Montréal fabrique des vitraux pour toutes les fenêtres et les ouvertures de la sacristie. En 1952, on remplaça le vieux chemin de croix par un tout nouveau, importé d'Italie, payé en grande partie par les dons des paroissiens.

En 1940, le curé Henri Bernier fait la commande à la maison Casavant de l'orgue actuel, un orgue de 32 jeux réels répartis sur trois claviers et le pédalier. Casavant rachète l'orgue Mitchell.

En 1991, la maison Letourneau effectue la restauration de l'orgue. Une mixture de quatre rangs remplace celle de trois rangs existant auparavant.

Une restauration compète fut faite pour le 125e anniversaire de l’église en 1998. En 2001, l'église est devenue un monument historique.

Église St.-Christophe

Intérieur de l'église de Saint-Cristophe d'Arthabaska. Source de la photo : Inventaire des lieux de culte du Québec

Voir aussi :

1 commentaire

  1. FERNAND MARTIN

    2012/04/16 at 9:19

    S.V.P. JE SUIS APRÈS LIRE LE TITRE DE CET ARTICLE SOIT ÉGLISE ST CHRISTOPHE DE VICTORIAVILLE,ENCORE UNE FOIS IL FAUT QUE LE NOM VICTORIAVILLE DOMINE ,UNE CHOSE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR CETTE ÉGLISE PORTE LE NOM OFFICIEL DE ST-CHRISTOPHE D’ARTHABASKA INFORMEZ VOUS AU DIOCÈSE DE NICOLET ET VOUS AUREZ LA RÉPONSE ,VOUS DEVEZ SAVOIR QUE CETTE ÉGLISE SERT POUR LES GENS DE ST-CHRISTOPHE D’ARTHABASKA SOIT LA PAROISSE URBAINE DE L’EX ARTHABASKA ,ALORS VOUS DEVEZ ÉCRIRE COMME TITRE ÉGLISE ST-CHRISTOPHE D’ARTHABASKA SITUÉE A VICTORIAVILLE C’EST BIEN PLATE POUR CERTAINES GENS DE LA GROSSE VILLE MAIS ON DOIT RESPECTER LES AUTRES

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>