Ville de Québec

ZEC de la Rivière-Blanche

ZEC de la Rivière-Blanche

Zec de la Rivière-Blanche

Située dans la région de Portneuf, la ZEC de la Rivière-Blanche a été créée en 1978, lors de l'abolition des clubs privés. Ce territoire riche en faune aquatique et terrestre est très recherché par les sportifs québécois et nord-américains adeptes des activités de chasse et de pêche. Au début, le territoire de la ZEC couvrait une superficie d’environ 450 kilomètres carrés, mais au début des années 1980, la superficie du territoire a été augmentée de 280 kilomètres carrés par l'ajout d'une partie du Club de chasse et pêche Triton dont la renommée comme territoire de chasse et pêche dépassait largement nos frontières.

C’est l’Association sportive Miguick qui est le gestionnaire de la zec de la Rivière-Blanche.

La zec couvre donc un territoire de 729 kilomètres carrés. Son territoire est borné au nord par la Réserve faunique des Laurentides et au sud par la Réserve faunique de Portneuf.

Deux cents quarante lac parsèment ce territoire, dont 214 sont exploités. Cinq rivières traversent la ZEC, soit les rivières Batiscan, Blanche, Aux Éclairs, Miguick et Moïse. La truite mouchetée (omble de fontaine) se retrouve en grande quantité sur l'ensemble du territoire et, chaque année, des « spécimens trophées »  y sont récoltés. En tout, 22 plans d'eau sont réservés exclusivement pour la pratique de la pêche à la mouche.

La zec de la Rivière-Blanche fait partie de la zone de chasse 27 ouest, selon le plan de gestion du ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Les espèces chassées sur le territoire sont l'orignal, l'ours et le petit gibier (gélinotte huppée, tétras du Canada et lièvre).

Une présaison de chasse à l'orignal est offerte aux amateurs de chasse à l'arc. La chasse à l'ours se pratique au printemps seulement.  Les sites potentiels de chasse sont nombreux et le chasseur chevronné saura les repérer facilement. Les amateurs de chasse à l'arc et à l'arbalète profitent d'une présaison pour la chasse à l'orignal. Cette présaison de deux semaines commence quatre semaines avant le début de la chasse à la carabine. La limite de capture est d'un orignal par trois chasseurs sur le territoire de la ZEC. On peut acheter des permis de chasse, de pêche et de piégeage sur place.

Les rivières Batiscan, aux Éclairs et une partie de la rivière Moïse sont navigables en canot. Ces rivières se déversent les unes dans les autres et croisent les principaux chemins d'accès, mais ces circuits ne s'adressent pas aux débutants.

Plusieurs activités s'offrent aux amateurs de plein air, telles, la cueillette de fruits sauvages, l'observation de la faune, de la flore ou de la nature, la randonnée pédestre ou motorisée. Au total, une centaine de de kilomètres de sentiers sont disponibles dont approximativement 10% peuvent être utilisés par des véhicules tout terrain.

Le site de la Grande Chute est un autre attrait de la zec de la Rivière-Blanche à visiter. Situé sur le parcours de la rivière aux Éclairs, ce site permet de voir des paysages harmonieux rehaussés par le bouillonnement d’une chute impressionnante. On peut pratiquer la baignade ou le canotage près de la chute.

La zec possède trois terrains de camping de type rustique avec services sanitaires, tables de piquenique et rampes de mise à l'eau sur certains sites. Au total, ces terrains comptent quelques une trentaine d’emplacements pour roulottes, tentes ou autres véhicules récréatifs. Les sites de camping sont situés aux abords des lacs Blanc, Batiscan et La Salle.

La zec possède plusieurs accès de mise à l'eau ainsi qu'un poste d'enregistrement du gros gibier. Notez également que la zec de la Rivière-Blanche renferme environ trois cents chalets ou camps privés, dont les propriétaires peuvent recevoir des invités, mais ne peuvent les louer. Ces chalets appartiennent à des particuliers et non à l'association Miguick.

La ZEC possède un réseau routier de 130 kilomètres carrossable en automobile. La route située au nord de la rivière aux Éclairs permet d'atteindre par voie terrestre une dizaine de plans d'eau, dont les lacs Seaton, Montplaisir et des Passes ainsi que la rivière Moïse. Le lac Batiscan est accessible par voie terrestre ou par bateau en utilisant la rivière Moïse.

Le poste d'accueil des Chutes de la Marmite est situé à 4 km du village de Rivière-à-Pierre. À partir de Québec en direction ouest, ou de Trois-Rivières en direction est, on y accède par l'autoroute 40. Il faut prendre la sortie nord qui mène à la route 365 et qui passe par les villes de Pont-Rouge, Saint-Raymond, Saint-Léonard et Rivière-à-Pierre. Une fois rendu à Rivière-à-Pierre, vous accédez à la réserve faunique de Portneuf et vous vous rendez directement au poste d'accueil des Chutes de la Marmite pour vous enregistrer (émission du droit d'accès).

Pour rejoindre la zec de la Rivière-Blanche :

Association sportive Miguick
C.P. 81080, Succ. Loretteville
G2B 3W6

Téléphone : 418 323-2546

Site Web de la ZEC de la Rivière-Blanche : zecdelariviereblanche.com

chute de la rivière aux éclairs

La chute de la rivière Aux Éclaires. Photo : Site Web de la ZEC de la Rivière-Blanche

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>