Ville de Québec

Tours Martello

Tours Martello

Tours Martello

Après l’indépendance des États-Unis, le gouvernement britannique vécut dans la crainte, justifiée à plusieurs reprises, d’une invasion américaine au Canada. C’est pourquoi, entre 1805 et 1823, les autorités de la colonie décidèrent d’ériger quatre tours Martello.

La tour Martello est un ouvrage de défense populaire chez les militaires dès le début des guerres napoléoniennes. Au total, près de deux cents tours Martello ont été construites à travers le monde, dont plus d’une douzaine au Canada.

Le terme Martello est une déformation du mot Mortella Point, d’après le nom d’une ville corse qui fut protégée par une tour de défense et résista à de nombreuses attaques des armées anglaises en 1794. Alors, des ingénieurs militaires entreprennent la construction de tours semblables.

À Québec, on projetait de construire huit tours Martello, mais seulement quatre ont été terminées. Ces tours formaient une ligne de défense continue du côté ouest de la Citadelle.

  • La tour n° 1, érigée entre 1805 et 1810, surplombe la falaise.
  • La tour n° 2 fut bâtie à la même époque. Elle est située au coin des avenues Taché et Laurier, au point le plus élevé de Québec.
  • La tour n° 3 fut construite en 1805 et démolie en 1904.
  • La tour n° 4, dont la construction fut terminée en 1823, est située sur la rue Lavigueur.

Tours martello

La tour Martello

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>