Ville de Québec

Ville de Québec au XVIIIe siècle

Ville de Québec au XVIIIe siècle

Québec au XVIIIe siècle

Après sa fondation, la ville de Québec se développe assez lentement.

En 1666, lors du premier recensement de la Nouvelle-France, la ville ne compte que 500 habitants (Ville Marie en regroupe déjà 625, bien qu’elle ait été fondée 35 ans plus tard). Sur ces 500 habitants, plus de 100 sont des religieux et des religieuses.

C’est à partir de l’an 1663, année de la prise en charge de la colonie par le roi Louis XIV, que Québec commence à progresser: en 1681, la ville rassemble plus de mille trois cents résidents.

Toutefois, dès sa fondation, Québec aura acquise le type d’aménagement qu’elle conservera au cours des siècles:

  • Dans la Basse-Ville étaient construits les établissements commerciaux, les entrepôts des compagnies, les industries et le palais de l’Intendant, grand argentier de la colonie.
  • Dans la Haute-Ville se trouvaient la forteresse, la résidence du gouverneur, les établissements religieux et administratifs.

En 1684, un voyageur fait de la ville la description suivante:

«Québec est partagée en Haute et Basse-Ville. Les marchands habitent celle-ci à cause de la commodité du port, le long duquel ils ont fait bâtir de très belles maisons à trois étages, d’une pierre aussi dure que le marbre. La Haute-ville n’est pas moins belle ni moins peuplée.

Le Château, bâti sur le terrain le plus élevé, les commande de tous côtés. Les Gouverneurs généraux qui font leur résidence ordinaire dans ce fort, y sont commodément logés; c’est d’ailleurs la vue la plus belle et la plus étendue qui soit au monde.»

remparts quebec

Remparts de Québec, photo © Tous droits réservés : Carol Proulx, cadrenature.blogspot.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>