Ville de Québec

Quartier irlandais

Quartier irlandais

Quartier irlandais de Québec

Ce quartier était autrefois habité par la communauté irlandaise, qui se regroupait autour de l'église de la rue McMahon.

La présence irlandaise à Québec remonte à 1756. Cette année-là, les Français prennent le fort Thouaguen et font mille prisonniers de guerre, dont un certain nombre d'Irlandais qui professent la foi catholique.

Le gouverneur Vaudreuil les traita bien et plusieurs dizaines d'entre eux décidèrent de quitter l’armée anglaise et de s'installer à Québec. On pensa même les engager dans l’armée française, mais finalement on les employa aux travaux de fortification.

Toutefois, la véritable immigration irlandaise commence au lendemain de la Conquête, et en 1765 la Québec Gazette rapporte que l'on fête à Québec la Saint-Patrick.

Plus tard, chassés d'Irlande par la grande famine des années 1830, les Irlandais viennent s'établir par dizaines de milliers. Mais de nombreux immigrants meurent en arrivant au Canada à cause de l'épidémie de typhus.

Au milieu du XIXe siècle, les quartiers Cap-Blanc, Champlain et Montcalm sont majoritairement irlandais.

Beaucoup d'Irlandais travaillaient alors comme débardeurs.

À l'époque, les conditions de vie du quartier étaient souvent pénibles. La pauvreté, les épidémies et les incendies étaient monnaie courante.

En 1830, sur une population de 32 mille citoyens à Québec, il y avait 7 000 Irlandais. En 1870, la communauté irlandaise formait presque un quart de la population totale de la ville.

quartier irlandais québec

Quartier irlandais. Photo : © Grandquebec

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>