Ville de Québec

MRC de La Jacques-Cartier

MRC de La Jacques-Cartier

MRC de La Jacques Cartier

La Municipalité régionale de comté de La Jacques-Cartier fait partie de la région administrative de la Capitale Nationale. Elle occupe une superficie de plus de 3310 kilomètres carrés et regroupe près de 30 mille habitants.

La MRC de La Jaques-Cartier s’est dotée de plusieurs outils qui contribuent au développement de la municipalité et à la stabilité de sa population: on y trouve un centre local de développement (CLD) et une société locale d’investissement dans le développement de l’emploi (SOLIDE), un programme de mise en valeur du patrimoine et de la culture et des projets de rénovation résidentielle.

Pendant des siècles, les Hurons, les Montagnais et les Malécites ont habité ce territoire. À l’arrivée des Européens, ce sont les missionnaires qui ont exploré ces terres du nord de la Nouvelle-France. Cependant, même si plusieurs seigneuries y sont formées, le territoire de la MRC de La Jacques-Cartier est resté peu peuplé jusqu’au début du XIXe siècle, quand des colons écossais, anglais et irlandais s’y établissent. Certains fuient les États-Unis, étant loyalistes, d’autres (les Irlandais) veulent échapper à la famine et aux conditions économiques difficiles qui sévissent alors dans leur région d'origine. Les Cantons-Unis de Stoneham-et-Tewkesbury, constitués civilement en 1792, se sont donc en fait peuplés à partir de 1810.

Les travailleurs francophones viennent dans la région pour exploiter les ressources forestières à l’époque de l'essor des chantiers navals de Québec. L'avènement et le développement de l'industrie forestière stimule l’aménagement des réseaux de transport. On lance ainsi, en 1870, le Quebec and Gosford Wooden Railway, un chemin de fer à lisses de bois. En 1888, un second réseau est construit, reliant le Lac-Saint-Jean à Québec. Par la suite, l’élite québécoise choisit l’endroit comme lieu de villégiature, particulièrement autour du lac Saint-Joseph. Cette vocation de vacances est encore plus visible de nos jours et les visiteurs viennent dans La Jacques-Cartier, été comme hiver, afin de se livrer à diverses activités sportives, ou simplement pour profiter de la nature.

Autour du lac Saint-Joseph et du lac Beauport, plusieurs chalets, bungalows, villas et maisons de campagne, des gîtes et des hôtels ont été construits.

En résumé, la forêt est la ressource naturelle la plus importante de la MRC de La Jacques-Cartier. En effet, les espaces forestiers occupent près de 90% de son territoire, soit 2 860 km2. Environ 75% de la forêt est du domaine publique, le reste appartient avant tout à l’entreprise Domtar à Stoneham-et-Tewkesbury, et au Séminaire de Québec à Sainte-Brigitte-de-Laval et Stoneham-et-Tewkesbury. Une partie des forêts est aussi répartie entre des petits propriétaires.

Dans la MRC de la Jacques-Cartier, la transformation du bois est une industrie majeure qui emploie plus de 1 000 travailleurs. On trouve autant d'employés dans les industries connexes, associées à l’exploitation de la matière ligneuse.

Les terrains forestiers de la MRC se situent généralement à proximité des usines de transformation, ce qui est bien pratique.

L'agriculture couvre peu de superficie sur le territoire de la MRC. On y trouve une soixantaine de fermes. En fait, selon les statistiques réalisées par le Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) et par Statistique Canada, la MRC de La Jacques-Cartier est la moins agricole de toutes les MRC de la région de Québec.

On peut constater quelques difficultés dans le marché du travail de l'ensemble de la MRC. Par contre, certaines municipalités comme la ville de Lac-Delage, la municipalité de Saint-Gabriel-de-Valcartier et celle de Lac-Beauport enregistrent des taux de chômage peu élevés.

Concernant la moyenne des revenus par habitant, la MRC de La Jacques-Cartier présente une forte disparité entre les différentes municipalités qui la composent. Par exemple, le revenu moyen de Lac-Beauport est presque deux fois plus élevé que celui de Sainte-Brigitte-de-Laval.

Aujourd’hui, l'industrie touristique représente environ 20% de l'ensemble des entreprises de la MRC de La Jacques-Cartier et ce, sans inclure les entreprises complémentaires au tourisme.

Parmi les attraits de la région, on peut citer le Parc régional linéaire Jacques-Cartier/Portneuf (piste cyclable inaugurée en 1997) et le sentier pédestre National, qui parcourt plus de 100 kilomètres à travers plusieurs municipalités. De plus, la piste cyclable «La liseuse», qui longe la rivière Jacques-Cartier, se trouve à proximité.

Аdresse de la MRC de La Jacques-Cartier:
60, rue St. Patrick
Shannon
G0A 4N0

Téléphone: 418 844 2160

Site internet : www.mrc.lajacquescartier.qc.ca

parc de la jacques cartier

Rivière Jacques-Cartier. Photo : © YaniQc

Codes                           Мunicipalités

  • 22010 V                      Fossambault-sur-le-Lac
  • 22040                         Lac-Beauport
  • 22902                         TNO, Lac-Croche
  • 22030 V                      Lac-Delage
  • 22015 V                      Lac-Saint-Joseph
  • 22045                         Sainte-Brigitte-de-Laval
  • 22005                         Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier
  • 22025                         Saint-Gabriel-de-Valcartier
  • 22020                         Shannon
  • 22035                         Stoneham-et-Tewkesbury

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>