Ville de Québec

Hôtel-Dieu de Québec

Hôtel-Dieu de Québec

Hôtel-Dieu de Québec

Le premier hôpital à être fondé en Amérique du Nord était le fameux Hôtel-Dieu de Québec

La vie en Nouvelle-France étant pleine de dangers, la colonie avait un urgent besoin d’institutions de santé. Alors, en 1637, une entente fut signée entre la duchesse d'Aiguillon, nièce du cardinal de Richelieu, et les Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Dieppe afin d'établir un hôpital à Québec. C’étaient la duchesse d'Aiguillon et le cardinal de Richelieu qui garantissaient les fonds d’investissement nécessaires pour initier la construction, tandis que la fondation et les religieuses offraient leurs services.

Deux ans plus tard, le 1er août 1639, les religieuses débarquaient à Québec. Leur arrivée coïncidait avec celle des Ursulines, vouées à l'enseignement. Le canon du fort salua l'événement.

Le chevalier de Montmagny, gouverneur de la colonie, accueillit les religieuses au nom de la population de la Nouvelle-France.

Les Hospitalières, après avoir habité temporairement dans la Haute-Ville, dans une maison appartenant à la Compagnie des Cent-Associés, s'établissent à Sillery, près d'une maison construite par les Jésuites. Mais l'insécurité de l'endroit et la distance qui les séparait de la ville les forcent à modifier leur choix.

En 1644, elles construisent leur hôpital. La bénédiction officielle du nouveau bâtiment fut effectuée le 16 mars 1646 par le père Barthélémy Vimont.

hotel dieu quebec

Arrivée des Ursulines et des Hospitalières en Nouvelle-France (1928), Mère Marie-de-Jésus, Peinture, Archives du Monastère des Ursulines de Québec, 1/P,3,19,7

Depuis sa fondation, l’édifice a subi de nombreuses transformations. En 1654, on y ajouta un corps de logis. En 1665, l'intendant Talon fit construire un nouveau pavillon et une salle double pour les malades. L'hôpital fut pourvu d'un système d'aqueduc.

Mais en 1755, deux marins mécontents des services mirent le feu à l'établissement, qui fut complètement détruit. Une religieuse périt dans les flammes, mais les malades furent sauvés.

Deux ans plus tard, la nouvelle construction fut inaugurée.

Au lendemain de la Conquête, l'hôpital fut réquisitionné pour loger les troupes anglaises.

L'établissement ne fut rendu à sa véritable vocation qu'en 1784. L'année suivante, grâce à la générosité de citoyens et aux dédommagements obtenus des autorités britanniques, deux salles furent ouvertes. En 1800, l'église actuelle fut construite. En 1816, l'hôpital fut de nouveau agrandi.

D'autres constructions suivirent en 1892, en 1925 et en 1930. En 1954, un pavillon de 15 étages remplaça les ailes de 1892 et de 1925 qui, par leur style «Renaissance», se mariaient beaucoup mieux à l'architecture de la ville que l'actuel pavillon.

De par sa situation géographique, l'Hôtel-Dieu de Québec était l'un des endroits les plus exposés aux assauts d'un siège.

En 1690, on raconte qu'en une seule attaque on ramassa dans l'enceinte du cloître jusqu'à vingt-six boulets que les religieuses s'empressèrent de faire parvenir aux batteries françaises pour qu'ils soient retournés à l'ennemi. En 1775, lors de l'attaque américaine, les quelques religieuses qui ne s'étaient pas enfuies à l'Hôpital-Général ne durent leur salut qu'à la solidité des voûtes de l'établissement.

L'œuvre de l'Hôtel-Dieu de Québec est considérable et fort diverse. Ainsi on y accueillait les enfants abandonnés: plus de 1300 «enfants trouvés» furent recueillis par les religieuses.

ursulines au Québec

Premières religieuses ursulines avec des étudiantes indiennes, à Québec (Vers 1931), Batchelor, Lawrence R., Aquarelle, Bibliothèque et Archives Canada, 1983-45-1

Voir aussi :

2 Comments

  1. Giret Amélie

    2010/06/06 at 1:34

    bonjour, j’aimerai savoir de quelles sources découle l’information des marins mécontents et de l’incendie de 1755 car j’effectue un devoir de maîtrise sur l’Hôtel-Dieu de Québec et j’aimerai citer cette anecdote.
    D’avance je vous remercie, Cordialement,
    Amélie Giret.

  2. Nathan

    2012/02/02 at 7:26

    Pourquoi l’hotel-dieu de quebec doit-t-il etre conserver

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>