Ville de Québec

Grondines

Grondines

Grondines

De nos jours, l’ancienne municipalité de Grondines fait partie de la municipalité de Deschambault-Grondines. Elle est devenue l’un des deux secteurs de cette nouvelle unité administrative formée en 2002 après la fusion entre Deschambault et Grondines.

Néanmoins, Grondines mérite une petite mention sur notre site web en raison de la signification historique de la localité, ainsi que pour sa beauté (Deschambault-Grondines est membre de l’Association des plus beaux villages du Québec).

Grondines se trouve sur la rive nord du Saint-Laurent, à mi-chemin entre Québec et Trois-Rivières, à 75 kilomètres de chacune de ces villes. Elle longe le chemin du Roy (la route 138) qui est jalonné de trésors architecturaux témoignant de l’ancienneté de ces lieux. Son nom apparaît pour la première fois sur les cartes géographiques en 1632. Beaucoup plus tard, en 1712, l’ingénieur militaire Gédéon de Catalogne explique que le nom de Grondines vient du «grand nombre de battures de gros cailloux qui se trouvent au devant, ce qui fait que, lorsqu’il vente, les eaux y font grand bruit». La superficie totale du secteur de Grondines est d’environ 68 kilomètres carrés.

La seigneurie des Grondines est octroyée aux religieuses de l’Hôtel-Dieu en 1646 par Charles Huault de Montmagny, gouverneur de la Nouvelle-France. En 1672, la seigneurie des Grondines est agrandie.

Les premiers colons y viennent en provenance de la Côte de Beaupré et de l'île d’Orléans et le village de Saint-Charles-de-Grondines est constitué canoniquement en 1680. Gédéon de Catalogne dénombre 35 familles à Grondines en 1712. On peut y apercevoir de nombreuses demeures anciennes et visiter l’église, classée monument historique, et l’un des plus anciens moulins canadiens.

Notons que Grondines est la patrie de Lomer Gouin, premier ministre du Québec de 1905 à 1920.

Pour en apprendre plus :

6 Comments

  1. Normad Rivard

    2011/12/31 at 12:27

    Bonjour j’aimerais avoir l’adresse courriel du presbytere de st charles de Grondines.

    Merci
    Normand

  2. Charles Côté

    2013/01/29 at 6:17

    Mes ancêtres sont arrivés aux GRONDINES je crois vers les années 1600 quelques…?
    La maison ancestrale y est toujours et y est encore habitée.
    Elle est située au 595 ch. du Faubourg.
    J`y ai passé quelques temps quand j`avais 4 à 6 ans, vers la fin des années 40, début 50.
    Il y a rumeur que la grange (la plus ancienne des environs) jût démeantelée et remontée à l’intérieur d’un musé des environs.
    J’aimerais en savoir d’avantage sur l’année poddible de l’arrivée de la famille Côté, leur véritable origine. Marcel Côté fils de Victor Côté et un frère qui avait la terre voisine et était chargé du phare de navigation…
    Merci (Charles C

  3. marcel pelletier

    2013/09/10 at 10:15

    merci de m avoir instruit sur le debut de la colonisationje demeure avec nadine cote elle elle demeurait a jonquiere son pere gabriel cote lui etait natif de Baie ST Paul avec toutes vos informations la famille Cote viens de remonter d un cran .Merci JEVAIS DEMEURER A GRONDINE au mois de decembre.2013,,

  4. Jacques Tétrault

    2014/05/20 at 4:33

    Mon arrière grand-mère maternelle Célina Trottier, remonte jusqu’à Louis Trottier des Grondines qui a épousé Marguerite Hamelin fille du seigneur Louis Hamelin le 31 janvier 1724.

    Je suis allé visiter les fouilles archéologiques en 2012. C’est comme revivre le passé de nos ancêtres.

    Ma mère Léontine Allard,
    Saul Allard et Alexandrine Paquet,
    Cléophas Paquet et Célina Trottier
    Joseph Trottier et Domitile Chagnon,
    Joseph Trottier et M-Geneviève Chavaudray,
    Bernard Trottier et M-Rose Grignon,
    Louis Trottier et Marguerite Hamelin

    Jacques Tétrault

    • Danielle Drolet

      2015/08/17 at 8:31

      Louis Hamelin a épousé Antoinette Aubert 1e seigneur des Grondine à partir de 1683.

      Sa femme est mon ancêtre matrilinéaire directe et était Fille du Roy Antoinette Meunier, arrivée en 1665 de Bourgogne agée de 30 ans veuve et sans enfant.

      Ils ont us que 3 fille Antoinette mariée à Louis Hamelin à qui Jacques Aubert a vendu la partie « est » de la Seigneurie.La partie Ouest a été donnée en part égale entre les 3 filles en héritage Antoinette Aubert marié avec Louis Hamelin, Madeleine Aubert mariée au frère de Louis (désolée je ne me souviens pas du prénom avec certitude, je pense que c’est François Hamelin je l’ai dans mes documents et vous y reviendrai)

      Antoinette Meunier a fait plusieurs don à l’église elle y fut enterrée puis son marie également.

      Donc ce lieu et le moulin me sont chère aussi comme sans doute bien des gens descendants des Grondines.
      Au plaisir de se partager d’autre informations si vous désirez.

      .

      Je suis une descendante directe d’Antoinette par sa 3e Marie Anne Aubert

  5. Danielle Drolet

    2015/08/17 at 8:35

    Oups! il faudrait lire Antoinette Aubert fille d’Antoinette Meunier marier à Jacques Aubert

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>