Ville de Québec

Église St. Andrew’s

Église St. Andrew’s

Église St. Andrew’s

L’église St.Andrew’s, de culte presbytérien, la plus ancienne congrégation anglophone au Canada, a été érigée en 1809. Le terrain nécessaire pour la constructionest un don du roi George III offert à la suite d’une pétition signée par 148 personnes.

Les premiers fidèles de l’église furent des membres du régiment des Fraser’s Highlanders. En fait, l’implantation du peuple écossais en terre québécoise remonte à l’arrivée de l’armée du général Wolfe en 1759 et les écossais qui firent de Québec leur coin de pays obtinrent, en 1802, du roi George III, un terrain à l’intérieur de la ville fortifiée sur lequel ils construisirent leur église. Rappelons que la congrégation presbytérienne de Québec est la plus vieille congrégation de cette dénomination au pays. Ainsi c’est immédiatement après la Conquête que des citoyens d’origine écossaise et des membres des Highlanders de Fraser réclament umne église.

L’aménagement intérieur est particulier puisque la chaire se retrouve au centre de la nef rectangulaire, contre un mur, et que les sièges forment un demi-cercle. La chaire et la table de communion se font face. Cette disposition est très rare de ce genre au Canada. On ne retrouve ce type d’aménagement que dans quelques églises européennes.

On peut y admirer de magnifiques vitraux offerts par des familles québécoises de souche écossaise. De nombreuses plaques sont aux murs, rappelant le passage de personnages importants pour la communauté, commémorant le travail de pasteurs ayant marqué l’histoire de la ville, ou encore rappelant les sacrifices de fils morts sur les champs de batailles lointains.

Le tapis, d’un rouge vif, est garni de flocon de neige et de fleurs de lys. Des balcons sont aménagés à chaque extrémité. L’endroit peut accueillir plus de 600 personnes.

Dans l’église vous verrez des drapeaux de régiments écossais; le 78ème régiment des Fighting Frasers et le 79ème régiment des Cameron Highlanders.

Dans l’espace autrefois réservé aux gouverneurs, face à la chaire, sied un orgue Casavant en parfait état. À une extrémité un petit musée, jalousement conservé par la congrégation, rappelle l’histoire d’une communauté toujours active et témoigne de son attachement envers Dieu et la pratique religieuse.

L,actuelle galerie de l’orgue et du choeur de l’église St. Andrew était autrefois la galerie du gouverneur et portait au front les armoiries royales. Lord Dalhousie assistait régulièrement aux offices.

Attenant à l’église, sous un immense arbre centenaire, on peut voir le Kirk Hall, qui fut jadis une école, de même que le « manse », qui est toujours la maison du pasteur et de sa famille.

St-Andrew occupe le triangle fait par les rues St-Stanislas, Ste-Anne et Cook, en plein cœur de la ville fortifiée. L’église fait partie du patrimoine religieux de la région de Québec. Elle continue de servir de lieu de rassemblement pour la congrégation presbytérienne de la région de Québec.

Chaque dimanche, des concerts d’orgue s’y tiennent.

L’église St. Andrew se trouve sur la rue Sainte Anne.

eglise st andrew's

Église St. Andrew’s. Construite en 1809, elle constitue la plus ancienne église presbytérienne au Canada. Source de la photographie : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>