Ville de Québec

Église de Saint-Laurent

Église de Saint-Laurent

Église de Saint-Laurent

Érigée en 1678 par Mgr. François de Montmorency Laval, premier évêque de Québec, la paroisse Saint-Laurent a reçu son nom actuel en 1698 suite à une requête adressée par le seigneur de l’île d’Orléans, François Berthelot, comte de Saint-Laurent.

La première église fut construite cependant en 1675 par le maître-charpentier Charles Pouliot. C’était un édifice en bois de 53 pieds (16,25 mètres) de long sur 21 pieds (6,5 mètres) de large, située à quelque 330 pieds à l’ouest de l’église paroissiale actuelle.

La première église en bois fut remplacée, en 1697, par une église en pierre, mais après quelques années seulement, l’église s’avéra trop petite. En 1707, on décida alors de la prolonger d’environ 20 pieds par la façade. Jean Maillou, auteur des plans, et le sieur Carpentier firent la maçonnerie. Joseph Chabot fit la charpente et le clocher. On perça alors une fenêtre supplémentaire dans chaque mur gouttereau ainsi qu’une petite porte dans le mur du côté droit. Les travaux, qui durèrent trois ans, furent terminés en 1710.

L’aspect original de l’église fut à nouveau modifié en 1774. On y ajouta un transept et le plan prit alors la forme d’une croix latine. Ces travaux avaient été précédés, en 1766, par la construction d’une sacristie en pierre contiguë à l’abside.

Finalement, cette église fut démolie en 1864.

L’église actuelle fut bénie le 7 novembre 1861. Raphaël Giroux, architecte et sculpteur, en avait dressé les plans. Antoine Pampalon, de Lévis, fit la maçonnerie et Jean-Baptiste Gosselin, de Saint-Laurent, la charpente et la menuiserie. La façade et le clocher furent cependant construits d’après ceux de l’église de Saint-Appolinaire, dans le comté de Lotbinière, érigée en 1855, d’après les plans de Prime Béland. La même année, un nouveau presbytère fut construit.

La décoration intérieure de la nouvelle église, entièrement de plâtre moulé, fut réalisée en 1863, par les frères Joseph et Paul Breton, maîtres menuisiers de Québec, d’après les plans de l’architecte Charles Baillairgé.

De l’ancienne église, on ne conserva alors que les trois autels et leurs tabernacles, mais ceux-ci furent par la suite renouvelés : le tabernacle du maître-autel par Adolphe Dion en 1872, ceux des autels latéraux par David Ouellet en 1877. Depuis cette époque, la décoration originale n’a subi que quelques transformations.

La chaire fut refaite par David Ouellet en 1892, les bancs furent remplacés en 1942 et, plus récemment, on supprima la table de communion ainsi que les fonts baptismaux. L’église possède des vitraux, exécutés par Bernard Léonard, en 1900, ainsi que plusieurs pièces d’orfèvrerie dont certaines remontent à 1688.

L’église de Saint-Laurent-de-l’île-d’Orléans possède également plusieurs tableaux : Sainte Anne et l’Immaculée-Conception (attribués à François Baillairgé, 1804), Le martyre de saint Laurent (Vincenzo Pasqualoni, 1874), La sainte Famille et la Transfiguration (artiste inconnu, 1885).

Coordonnées de l’Église Saint-Laurent de l’Île-d’Orléans :

1532, chemin Royal
Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans
G0A 3Z0

eglise de st laurent

Église Saint-Laurent. Photo : Patrimoine religieux du Québec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>