Ville de Québec

Église St-François-de-Sales

Église St-François-de-Sales

Église Saint-François-de-Sales-de-Neuville

L’actuelle église Saint-François-de-Sales-de-Neuville date de 1854.

Elle fut construite en pierre par le maçon Auguste-David Dussault et le charpentier Toussaint Vézina. La forme de la voûte de l’église est en arc surbaissé. Son plan au sol est rectangulaire, avec un chœur en saillie, une abside en hémicycle et une nef à trois vaisseaux.

Le chœur de l’église provient de la première église de Neuville.

Le sanctuaire de l’église Saint-François-de-Sales a été classé monument historique en 1965.

Le baldaquin de l’église Saint-François-de-Sales de Neuville est en bois sculpté nommé «noyer cendré» et fut construit à Québec en 1695 tout probablement par Jacques Leblond de Latour, maître sculpteur et séminariste arrivé de France qui fut curé de Baie Saint-Paul par la suite et y mourut.

Il aurait été fabriqué au Québec en 1695. Le baldaquin a été échangé à Neuville en 1717, par l’évêque de Québec Mgr de Saint-Vallier contre une quantité importante de nourriture pour nourrir la population de la ville de Québec prise avec une famine sévère. Neuville étant reconnue comme le grenier de la Nouvelle-France, c’est ici qu’on est venu chercher la nourriture nécessaire pour nourrir les ouailles de l’évêque.

Ces informations font suite aux recherches effectuées par les professionnels du Centre de conservation du Québec et du Musée des beaux-arts du Qubec en vue du 400e anniversaire de Québec en 2008.

Remarquons que ce baldaquin est reconnu comme le plus ancien ensemble d’art religieux au Canada.

On retrouve à l’intérieur de l’église une collection de vingt-six toiles du peintre Antoine Plamondon, qui vécu à Neuville à partir de 1851 et qui en devint le premier maire en 1855.

Le maître-autel est l’œuvre de François Baillargé. Il fut réalisé en 1801 pour l’église précédente. L’orgue Napoléon Déry, fabriqué en 1885, est aussi un bien culturel classé. L’église Saint-François-de-Sales recèle bien d’autres trésors, dont des pièces d’orfèvrerie de François Ranvoysé, François Sasseville, Laurent Amyot, Guillaume Loir et Pierre Lespérance.

À proximité de l’église se dresse la chapelle Sainte-Anne, qui se distingue par ses dimensions imposantes.

eglise st françois de sales

Église Saint-François-de-Sales. Source de la photo : © www.lieuxdeculte.qc.ca

Adresse de l’église Saint-François-de-Sales :

714, rue des Érables
Neuville
G0A 2R0

Téléphone : 418 876 2022

Voir aussi :

4 Comments

  1. Rémi Morissette

    2012/12/17 at 4:47

    Le baldaquin de l’église Saint-François-de-Sales de Neuville est en bois sculpté nommé «noyer cendré» et fut construit à Québec en 1695 tout probablement par Jacques Leblond de Latour, maître sculpteur et séminariste arrivé de France qui fut curé de Baie Saint-Paul par la suite et y mourut.

    Ces informations font suite aux recherches effectuées par les professionnels du Centre de conservation du Québec et du Musée des beaux-arts du Qubec en vue du 400e anniversaire de Québec en 2008.

  2. admin

    2012/12/18 at 1:52

    Merci, Monsieur Morissette, on a enlevé la phrase  » le baldaquin a été commandé en France vers 1695 par monseigneur de Saint-Vallier pour la chapelle épiscopale de Québec et qu’en 1717, les paroissiens de Neuville font l’acquisition du baldaquin en échange de blé destiné aux pauvres de la ville de Québec. » et on l’a remplacée par vos infos.

  3. Fleurette Lemay

    2013/08/02 at 6:11

    La chair qui est très belle, fut fabriquée et sculptée par qui?

    Pourrait-on avoir le titre des toiles peintes par Plamondon?

  4. Jobin

    2014/02/18 at 2:29

    N’avons pas reçu notre reçu de capitation etc. pour l’année 2013 pour inclure à nos impôts.
    Merci de votre attention
    Véronique Jobin

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>