Ville de Québec

Église de La Nativité

Église de La Nativité

Église de La Nativité-de-Notre-Dame

L’actuelle église de La Nativité-de-Notre-Dame de Beauport fut construite dans le style gréco-romain et reconstruite en 1916 ayant cette fois comme sa base les murs de l’église originelle restés debout après un incendie.

En fait, véritable lieu de mémoire, le site de l’église de La Nativité-de-Notre-Dame porte les traces de cinq édifices religieux, chacune englobant l’emplacement ou les vestiges de l’église précédente, et ce, depuis le XVIIe siècle.

La première église, terminée vers 1676, fut remplacée par la deuxième, en 1722, qui desservit les paroissiens jusqu’en 1847. L’iconographie ancienne témoigne de sa silhouette distinctive, avec ces trois clochers semblables à ceux de l’église de la Sainte-Famille de l’Île d’Orléans.

La troisième église, construite en 1849-1850 d’après les plans de Charles Baillairgé, affiche le nouveau style néogothique avec ces deux hauts clochers. Cette église était décorée par François-Xavier Berlinguet (1830-1916), architecte et ornemaniste québécois. L’édifice sera rasé par les flammes le 24 janvier 1890.

La reconstruction de l’église, plutôt la construction de la quatrième, débute dès 1890 et se poursuit jusqu’en 1914. La nouvelle église reprend dans ses grandes lignes l’aspect du temple antérieur pour ce qui est des hautes tours – clochers et du style néogothique, adapté cependant au goût de l’époque sous l’influence du High Victorian Gothic (style néogothique victorien). Cette église de Beauport servit de modèle pour la basilique St. Dunstan de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, que F.-X. Berlinguet conçut plus tard.

Une fois de plus, la nouvelle église est détruite aussitôt par le feu, le 21 février 1916. Les flammes ont pris naissance dans la sacristie, par une journée très froide et il semblerait qu’une cheminée défectueuse était à l’origine de l’incendie. Ensuite, de forts vents ont propagé le feu, par la toiture, à tout l’intérieur de l’église.

La cinquième église, qui celle-là subsiste toujours, est édifiée de 1916 à 1918, par l’architecte Georges-Émile Tanguay. Les hautes flèches de Berlinguet ne seront cependant jamais reconstruites. On doit à maître G.-É. Tanguay l’hôtel de ville de Québec, rue des Jardins, et plusieurs édifices municipaux. Il est d’ailleurs le maître d’œuvre de centaines de réalisations dans la région de Québec et à la grandeur de la province.

L’église de La Nativité-de-Notre-Dame mesure 270 pieds (82 mètres) de longueur sur 88 pieds (27 mètres) de largeur. Elle développe un plan longitudinal avec un chœur plus étroit que la nef, à chevet plat et se terminant par une sacristie.

L’intérieur de l’église nous plonge dans l’époque victorienne par ses boiseries très foncées, sa polychromie d’époque, ses ornements de plâtre abondamment moulurés, son chemin de croix grand format et l’abat-son de la chaire qui expose des angelots polychromes.

Le maître-autel est l’œuvre d’Adrien Dufresne. Les œuvres d’art de La Nativité-de-Notre-Dame comprennent des œuvres picturales, non signées, présentées à la manière d’un cycle narratif sur la Nativité, la Sainte Famille et la crucifixion, visible au-dessus des autels latéraux et encadrant le retable du chœur. Comme le chemin de croix, anonyme aussi, elles restent à documenter.

Le grand orgue fabriqué par la maison Casavant en 1931 retient l’attention par ses 4 claviers et ses 60 jeux.

Ce site religieux, centre de l’arrondissement historique de Beauport, regroupe un presbytère, portant l’inscription 1902, un vaste cimetière d’intérêt, un monument du Sacré-Cœur et le couvent des Sœurs de la congrégation de Notre-Dame.

Coordonnées de l’église de La Nativité-de-Notre-Dame :

Arrondissement de Beauport
Québec
25, avenue du Couvent
G1E 6R9

église de la nativité de notre dame

La façade de l’église de La Nativité-de-Notre-Dame. Photo : Fondation du patrimoine religieux du Québec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>