Ville de Québec

La Conquête et l’odonymie

La Conquête et l’odonymie

La Conquête et l’odonymie de Québec

Concilier les protagonistes : L’évocation de la bataille des plaines d’Abraham comporte une charge émotive très forte tant pour les francophones que pour les anglophones de la ville de Québec. La commémoration de l’événement s’est faite sous le signe de la réconciliation, notamment avec l’ouverture de l’avenue Wolfe-Montcalm en 1901 sur les plaines d’Abraham.

La rue de Candiac évoque discrètement le lieu de naissance du marquis de Montcalm. Quant à l’avenue des Braves, elle souligne la dernière victoire française avant la capitulation de Montréal.

Les officiers français :

Louis-Joseph de Montcalm : Il a eu autrefois deux rues de ce nom, l’une dans le quartier Saint-Sauveur et l’autre dans le quartier Montcalm.

Louis-Antoine de Bougainville : Une avenue du quartier Montcalm a été baptisée en l’honneur de cet officier venu en Nouvelle-France en qualité d’aide de camp de Montcalm et qui effectua par la suite une expédition scientifique autour du monde.

François-Charles de Bourlamaque : Une avenue du quartier Montcalm porte le nom de cet officier de l’état-major de Montcalm qui a été nommé gouverneur de La Guadeloupe après son séjour en Nouvelle-France.

François-Gaston de Lévis : Une avenue du quartier Montcalm est située à l’emplacement même où le vainqueur de la bataille de Sainte-Foy a accompli son exploit.

Les officiers britanniques :

James Wolfe : La rue De Vaudreuil dans Saint-Sauveur a porté le nom du vainqueur de la bataille des plaines d’Abraham jusqu’à la fin du XIXe siècle.

Robert Monckton : L’avenue Moncton dans le quartier Montcalm a été baptisée en 1939 en l’honneur de ce général de brigade dans l’armée de Wolfe, qui dirige le débarquement à l’anse au Foulon. Blessé au cours de la bataille, le général assume le commandement de la ville après la mort de Wolfe. Il quitte Québec le 26 octobre 1759 pour ne plus y revenir.

James Murray : Une avenue située près du site de la bataille de Sainte-Foy perpétue le nom de cet officier de l’armée de Wolfe. Il deviendra gouverneur de la garnison britannique de la ville, puis du district de Québec et enfin de l’ensemble de la province de Québec (le Canada).

Charles Saunders : Une du quartier Montcalm a été nommée en l’honneur

Les régiments :

Les Highlanders de Fraser : La rue Fraser, située à proximité des plaines d’Abraham, rappelle la participation à la bataille des plaines d’Abraham de ce régiment de volontaires écossais recrutés par Simon Fraser pour venir combattre en Amérique du Nord. Plusieurs d’entre eux se sont établis au pays après la guerre.

Guyenne, La Sarre, Royal-Roussillon : Trois artères du Vieux-Limoilou portent le nom de ces régiments français qui ont combattu en Nouvelle-France contre les troupes britanniques.

Les gouverneurs en chef :

1763 – 1768 James Murray : Dans le quartier Montcalm, l’avenue Murray la trace de l’ancienne rue Bourdon, de la Nouvelle-France. Elle est à proximité du site de la Bataille de Sainte-Foy, au cours de laquelle Murray commandait l’armée anglaise.

1768 – 1778 et 1786 jusqu’à 1796 Guy Carleton, premier baron Dorcheser : Le populaire gouverneur a été maintes fois commémoré. La petite rue Carleton, face à l’église irlandaise St. Patrick, dans le Vieux-Québec, était déjà connue sous ce nom dès le début du XIXe siècle, peu de temps après le départ de Carleton. La rue Dorchester est l’une des artères importantes du quartier St-Roch. Le premier pont au-dessus de la rivière St-Charles a été baptisé Pont Dorchester en 1792. La ville de Québec possède toujours un pont Dorchester, mais sur un autre site.

1778 – 1786 sir Frederick Haldimand : Baptisée ainsi en 1822, la rue Haldimand n’est guère loin d’ancien site du Château Saint-Louis, où a vécu le gouverneur Haldimand, et conduit de la rue Saint-Louis au jardin des Gouverneurs.

Porte Prescot

Porte Prescot

Porte Prescot qui relie la Basse-Ville et la Haute-Ville. Photo : GrandQuebec.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>