Ville de Québec

Carnaval d’hiver de Québec

Carnaval d’hiver de Québec

Carnaval de Québec

L’origine du plus grand carnaval d’hiver au monde se retrouve chez les premiers colons de la Nouvelle-France qui avaient l’habitude de fêter en famille ou entre amis avant les privations du carême, mais la première fête d’hiver fut officiellement organisée à Québec en 1894 par un groupe d’hommes d’affaires soucieux de l’image de la ville.

Dès lors, des festivités hivernales ont lieu épisodiquement, mais aucun carnaval ne se tient pendant les guerres mondiales ni pendant les années de la Grande dépression.

C’est en 1954 que la ville décide de faire revivre la belle tradition et le tout premier carnaval moderne se tient entre le 1er janvier et le 22 février 1955. Pour parrainer la fête, un joli personnage – Bonhomme Carnaval, est créé. Par la suite, le Carnaval de Québec s’est répété sans faute tous les ans, toujours entre la mi-janvier et la mi-février.

Depuis 1955, le Palais de glace est érigé afin de loger Bonhomme Carnaval. Situé originalement à la place d’Youville, en 1973, le palais est déménagé et est construit face à l’édifice du Parlement.

Au fil des ans le style du Carnaval se modernise. Par exemple, il y avait jadis des Duchesses qui représentaient chacune un secteur de la ville de Québec et parmi lesquelles  une Reine du Carnaval était élue. Mais les Duchesses sont disparues, remplacées par des lutins Knuks (prononcer Nouk), pour revenir en pompe dans les années 2010…

La consommation sur place de boissons alcoolisées a été amoindrie; on a enrichi la programmation du carnaval d’événements culturels, sportifs et familiaux.

Cependant, les événements principaux demeurent les mêmes. C’est la cérémonie d’ouverture et la cérémonie de fermeture du carnaval qui ont lieu au Palais de glace. Lors de soirée d’ouverture, Bonhomme Carnaval reçoit du maire de Québec les clés de la ville qu’il remet à la fin du Carnaval lors de la soirée de fermeture. Ces soirées sont une belle occasion de spectacles musicaux et pyrotechniques en plein air.

L’International de sculpture sur neige est l’une des activités les plus intéressantes du Carnaval de Québec qui a toujours été fier de pouvoir décorer certaines rues de sculptures de glace. Depuis 1973, l’International de sculpture sur neige met à l’épreuve les talents de dizaines d’équipes provenant de pays différents, afin de créer des œuvres jugées par le public et un jury. Depuis 1974, les représentants de chacune des provinces et territoires canadiens se mesurent dans le cadre d’un volet canadien. Depuis 1982, les équipes provenant des différentes régions du Québec se mesurent également dans le cadre d’un volet québécois.

Depuis 2000, une compétition d’agilité canine a été introduite. Depuis, des dizaines de maîtres et leurs chiens rivalisent d’adresse dans un parcours enneigé appelé La Grande Virée (c’est est une course d’attelages de chiens de traîneau dans les rues du Vieux-Québec. Au départ et à l’arrivée du Château Frontenac, des dizaines d’attelages participent à cette course.

traineaux_chiens

La Grande Virée. Photo : © GrandQuebec.com

D’autres activités, citerons la course de tacots, dans laquelle des participants de tous âges se rejoignent dans une rue pentue de Québec pour disputer de vitesse et d’originalité à bord de petits véhicules monoplaces, artisanaux et non motorisés qu’on appelle tacots.

L’une des activités les plus connues du Carnaval est la course en canot à glace entre Québec et Lévis sur le Saint-Laurent glacé. En fait, cette compétition honore le canot à glace qui a été pendant longtemps un élément essentiel dans la vie des insulaires et des riverains du fleuve. Présentée chaque année depuis 1955, la cours en canot à glace fait partie des activités qui attire plusieurs dizaines de milliers de spectateurs sur place.

Le Bain de neige est l’occasion pour les spectateurs frileux d’assister à une vieille tradition du Carnaval: des audacieux en maillot de bain se baignent dans la neige. Ils profitent du sauna qui leur est réservé pour se réchauffer un peu entre leurs trois «baignades». Les places disponibles sont toujours réservées plus d’un mois à l’avance.

Des activités culturelles incluent le Symposium de peinture qui réunit plusieurs peintres et sculpteurs qui créent des œuvres sur le thème du Carnaval.

Les Défilés de nuit présentent, sur deux soirées de weekend, des chars allégoriques illuminés, des mascottes, des amuseurs et des fanfares, soit au total plus de mille figurants. Les Défilés, dont un présenté en haute-ville et l’autre dans l’arrondissement Charlesbourg, attirent des centaines de milliers spectateurs sur place et près d’un million de téléspectateurs.

Les Surboums au Palais: Les soirs de weekend, des spectacles en plein air sont présentés pour faire danser et bouger les spectateurs; le Bal de Bonhomme qui a lieu dans la grande salle de bal du Château Frontenac; le Brunch de Bonhomme; le Déjeuner des chefs d’entreprise:; le Déjeuner western de Calgary (la ville de Calgary, jumelée avec la ville de Québec, offre gratuitement un déjeuner en plein air à saveur western composé de crêpes, saucisses, jus et café); la course Derby (il s’agit d’une course à obstacle dans la neige de chevaux attelés); l’Encan Populaire, une campagne de financement qui permet au public d’enchérir sur différents objets et forfaits offerts par des entreprises de la région lors d’encans à la criée ou silencieux; la collecte de sang du Carnaval; glissades sur neige; promenades en carrioles; rafting sur neige; et plusieurs autres activités font partie aujourd’hui des activités du carnaval (notons que le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec était autrefois une activité liée au carnaval, mais bien que le tournoi se déroule lors de la période carnavalesque, ces événements sont organisés séparément).

quebec_carnaval_cheval

Sculptures sur neige. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>