Cantons de l'Est

ZEC Louise-Gosford

ZEC Louise-Gosford

ZEC Louise-Gosford

La ZEC Louise-Gosford est une zone d'exploitation contrôlée située à Saint-Augustin-de-Woburn en Estrie, sur la frontière canado-américaine, dans la chaîne des Appalaches. Le nom de la ZEC provient des deux montagnes présentes sur le territoire, le mont Louise, d’une altitude de 750 mètres et le mont Gosford, de 1 189 mètres de hauteur (c’est la plus haute montagne au sud du Québec habité).

En fait, cette ZEC est particulière parce qu’elle est séparée en deux secteurs presque totalement entourés de l’État du Maine des États-Unis. Le mont Louise a été nommé en mémoire de la princesse Louise, fille de la Reine Victoria. Le mont Gosford est nommé en l’honneur d’Archibald Acheson, 2e comte de Gosford, gouverneur en chef de l’Amérique du Nord.

La ZEC Louise-Gosford a été créée en 1978 par la décision du gouvernement du Québec, lors de l'Opération gestion faune (O.G.F.) qui visait la restructuration du domaine forestier récréatif de la province: deux secteurs forestiers, autrefois constitués en clubs privés de chasse et de pêche, sont alors devenus accessibles à toute la population. L`Association Louise-Gosford a été mandatée alors par le ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche de l'époque pour gérer ce nouveau territoire.

L'exploitation de la faune sous cette nouvelle gestion a débuté à l'automne 1978, et ce, grâce à la construction d'un chemin d'accès au secteur Louise, mais le secteur Gosford est devenu accessible dans les années 1980, à la suite de transactions de propriétés permettant l'utilisation et le prolongement du principal chemin d'accès.

Dans le secteur Gosford, il y a un projet forêt habitée. Ce concept a vu le jour au Québec (1995). Il s'agit d'une approche de développement régional qui vise à accroître l'activité économique d'un territoire forestier en amenant la population à participer à sa gestion et à la mise en valeur de l'ensemble de ses ressources. Ainsi, les Forêts habitées sont des espaces forestiers adjacents aux territoires municipaux, territoires que les collectivités perçoivent généralement comme leur milieu de vie traditionnel. La Forêt habitée du mont Gosford est gérée par la municipalité de Saint-Agustin-de-Woburn. À la base du projet et responsables des décisions d'orientation, les différents organismes et individus membres du conseil d'administration de la corporation Gestion Mont Gosford sont la clé du dynamisme qui caractérise ce projet.

La superficie totale de la ZEC Louise-Gosford est de 171 kilomètres carrés. On y compte huit ruisseaux et deux rivières exploités. Cependant, il n'y a pas de lacs exploités sur cette zec. La pêche est pratiquée en rivières, dans les ruisseaux et dans les étangs à castors. L'omble de fontaine indigène fait le bonheur des pêcheurs et parfois il y est possible de prendre la truite arc-en-ciel et la truite brune.

Dans le secteur Gosford, un réseau de plus de quarante kilomètes de sentiers pédestres balisés vous attend. Ces sentiers font partie du réseau des Sentiers Frontaliers. Un sentier de vélo de montagne sur le territoire du mont Gosford y est aménagé. Ce sentier est d’environ dix kilomètres de niveau intermédiaire à expert. Il est aussi possible de circuler en vélo dans les chemins forestiers.

D’ailleurs, en VTT, vous avez accès à plusieurs kilomètres de chemins forestiers et vous pouvez vous approcher du sommet du mont Gosford.

En hiver, le sommet offre un paysage à couper le souffle avec ses arbres couverts de givre et chargés de neige. Il est possible de faire du ski et de la raquette le long des sentiers balisés, du ski hors piste ou encore de la motoneige. Il y existe des refuges.

Le poste d'accueil dans le secteur Gosford est ouvert toute l'année. Cette halte offre certains services tels que toilette publique, douche ainsi qu'un centre d'interprétation du mont Gosford. Dans ce secteur, des abris trois faces et plateformes sont à la disposition des campeurs.

Les postes d'accueil de la ZEC Louise-Gosford ouvrent en mai et ferment en décembre. L'enregistrement de nuit se fait juste durant la période de chasse. Il y a un poste d'enregistrement gouvernementale de gros gibier.

La ZEC Louise-Gosford est situé dans la zone de chasse numéro 4 et on y chasse l’ours noir, l’orignal, le cerf de Virigine, le renard, le lièvre d’Amérique, la gélinotte huppée, le canard, le tétras du Canada.
Il y a à proximité du secteur Gosford certains services tels que dépanneur, poste d'essence, quincaillerie, caisse populaire et épicerie, pharmacie, hôpital, information touristique. Le village Saint-Agustin-de-Woburn se situe à 9 kilomères. À proximité du secteur Louise, on trouvera les services tels que dépanneur, poste d'essence, épicerie, pharmacie et quincaillerie, hôpital, information touristique, caisse populaire. Les villes de Frontenac et Lac Mégantic sont situées à 10 et 15 kilomètres respectivement.

Dans le secteur Louise, des camps en bois sont à louer, mais il vaut mieux réserver tôt puisqu'ils sont très en demande. En tout temps, il est possible de faire du camping sauvage ou d'apporter votre roulotte.
Dans le secteur Gosford, il est possible de faire de belles observations ornithologiques. On peut apercevoir la grive de Bicknell, une espèce menacée. Pendant vos randonnées pédestres, vous pouvez rencontrer l'orignal, la loutre, le pékan, le castor, la martre et la mésange à tête brune.

Pour en apprendre plus sur la ZEC Louise-Gosford, rendez-vous au site Web : zeclouisegosford

zec louise gosford

Chalet d’accueil de la ZEC Louise-Gosford. Photo : Site Web de la ZEC

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>