Cantons de l'Est

Parcs de Sherbrooke

Parcs de Sherbrooke

Parcs de Sherbrooke

La ville de Sherbrooke a su développer, au fil des années, plusieurs projets d’aménagement des parcs et des berges. La beauté de ses paysages surprend grâce à une grande concentration d’espèces d’arbres feuillus qui offrent un spectacle verdoyant d’été et un flamboiement de couleurs l’automne. Sherbrooke se préoccupe de gérer sa foresterie urbaine et voici quelques espaces verts qu’elle offre à ses citoyens et visiteurs. Découvrez les plus beaux lieux de marche à Sherbrooke, les plus beaux espaces naturels et urbains de cette ville :

Parc du Mont-Bellevue : La Ville de Sherbrooke, l’Université de Sherbrooke, le Regroupement du parc du Mont-Bellevue souhaitent la bienvenue aux amateurs d’activités en plein air dans un milieu naturel tout à fait exceptionnel, tout près du centre-ville. Le parc propose une foule d’activités : randonnée pédestre, observation ornithologique, ski de fond, raquette, ski alpin, au gré des saisons. À noter que les chiens doivent être tenus en laisse en tout temps dans les aires de randonnée où leur présence est permise. Accessible par deux aires de stationnement, l’une par la rue Dunant et l’autre par la rue Druillettes (chalet Antonio-Pinard). Une toilette chimique a été aménagée dans le stationnement principal près du chalet Antonio-Pinard. Voir aussi : Mont-Bellevue.

Parc Écoforestier de Johnville : Ville de Cookshire-Eaton. Le parc écoforestier de Johnville s’étend sur une aire protégée de 225 hectares pour le plus grand plaisir des randonneurs en recherche de calme absolu à quelques kilomètres à peine de l’arrondissement de Lennoxville. En été, il est possible de parcourir des kilomètres de sentiers aménagés où l’on retrouver des panneaux d’interprétation de la nature. En saison hivernale, près de neuf kilomètres de sentiers attendent les amateurs du ski de fond et de la raquette. On y traverse une plantation d’épinettes blanches ou de pins rouges. Le site présente des écosystèmes rares dans la région ainsi qu’une diversité écologique remarquable. Les chiens doivent être tenus en laisse en tout temps. À partir de Sherbrooke, prenez la route 108 Est, puis tournez à droite sur la route 251, direction sud, jusqu’à Johnville. Une fois au village, tournez à gauche sur le chemin Nord et roule un kilomètre. L’accès au parc est gratuit. Voir aussi : Parc écoforestier de Johnville.

Boisé Lucien-Blancherd : Six kilomètres de sentiers boisés longeant la rivière Magog. Un havre de paix en plein cœur de Sherbrooke. Stationnement gratuit rue Cabana.

Bois Beckett : Les sentiers du bois Beckett sont une oasis de verdure en pleine ville. Les sentiers totalisant six kilomètres sont entièrement balisés et tout indiqués pour les marcheurs de tous les niveaux. Accès au bois, par la rue Beckett, à l’extrémité nord du boulevard Jacques-Cartier. Stationnement sur la rue. Voir aussi : Bois Beckett.

Base de plein air André Nadeau : Quatre circuits allant de 1,5 kilomètre à 5,3 kilomètres pour un total d’environ douze kilomètres. Camping sauvage : Le Ruisseau d’Or, Village amérindien. Accès par le chemin Blanchette, stationnement gratuit. Voir aussi : Base de plein air André Nadeau.

Promenade du Lac-des-Nations : Sentier polyvalent de 3,5 kilomètres qui encercle le lac des Nations. Ce circuit est idéal pour les marcheurs, les cyclistes et les patineurs. Stationnement longue durée au parc Jacques-Cartier et à l’extrémité nord de la rue Richmond, près du bureau d’information touristique. Voir aussi : Lac des Nations.

Marais Réal-D. Carbonneau :
Le seul milieu humide accessible à Sherbrooke, avec deux kilomètres de sentiers, parfois sur pilotis. Accès par la rue St-François Nord. Stationnement gratuit. Lire aussi : Marais Réal-D. Carbonneau.

Gorge de la Magog : En plein cœur de la ville, les sentiers de la gorge permettent de découvrir le berceau de l’industrialisation de Sherbrooke. Stationnement rue des Abénaquis et rue Richmond, près du bureau d’information touristique. Aire spécifiée.

Randonnées pédestres : Voir : Les Sentiers de l’Estrie et Sentier de l’Estrie.

langford

Étang Langford du parc écoforestier de Johnville. Source : © Gisèle et Denis Planté, Site Web du parc

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>