Cantons de l'Est

Moulin d’Ulverton

Moulin d’Ulverton

Moulin d’Ulverton

C’est au milieu du XIXe siècle que l’arrivée de nombreux tisserands écossais au Québec, notamment, dans les Cantons-de-l’Est et la vallée du Richelieu, favorise l’établissement des fabriques de laine dans ces régions peu développées et le moulin de la rivière Ulverton est construit et la compagnie de Ulverton Woolen Mills est créée qui fila et tissa la laine pendant des décennies.

Aujourd’hui, le moulin à laine d’Ulverton, appelé aussi Moulin Blanchette, reconnu à titre de monument historique en 1977, sert de centre d’interprétation de la laine et est un grand témoin de cette période du début de l’époque industrielle. Les visites guidées du Moulin sont offerts et les visiteurs visitent la salle des machines, découvrent les méthodes du fonctionnement du moulin grâce à l’eau de la rivière, les techniques de production propres de l’époque, les méthodes de traitement de la laine et l’histoire rurale du Québec en général.

Des activités d’interprétation et d’expérimentation aident les visiteurs à en savoirplus sur le monde du mouton et de la transformation de la laine – filage, feutrage, tissage.

En été, des tours de carriole sont organisés, remplacés en hiver par des randonnées en traîneau. Le site historique du Moulin d’Ulverton est également sillonné par un vaste réseau de sentiers et une aire de pique-nique a été aménagé à proximité du moulin. Tout près, on peut nourrir les moutons dans les enclos.

La boutique champêtre offre un grand choix de cadeaux, de produits de la laine et de produits du terroir.

Le site offre une salle de réception à la location avec une spacieuse terrasse et un gazébo sur le bord de la rivière.

En 2006, le site du Moulin à laine d’Ulverton a reçu le Grand Prix du Tourisme dans la catégorie «Attraction touristique de moins de 100000 visiteurs ».

Coordonnées de la corporation du Vieux-Moulin d’Ulverton :

210, chemin Porter
Ulverton

J0B 2B0

Téléphone : 819 826 3157

Site web du moulin d’Ulverton : moulin.ca.

Rivière Ulverton

La rivière Ulverton, tributaire de la rivière Saint-François, dans la MRC de Drummond, tire sa source dans la partie nord du canton d’Ely, près de la municipalité de Racine. Elle se dirige ensuite vers le nord sur environ 30 km, jusqu’à son embouchure, et elle arrose la municipalité d’Ulverton à quelque 10 km au nord-ouest de Richmond. Variante : Rivière Black.

Historique de la municipalité d’Ulverton

Traversé par la rivière Ulverton, tributaire gauche du Saint-François, le territoire de cette municipalité de la grande région de Drummondville prend place au sud-est de L’Avenir et au nord-est de Durham-Sud, à environ 30 km au sud-est de Drummondville. On peut fixer au début du XIXe siècle l’arrivée des premiers colons en provenance de Frelighsburg (New York). À cette époque, on avait conçu le projet de dénommer l’endroit Reedville, du nom de Webber Reed, l’un des premiers colons, qui s’opposa à cette proposition.

Ce cernier avait installé une boule rouge sur sa propriété, pour servir de point de repère aux gens qui se croyaient en territoire américain et qui, fréquemment, passaient la nuit chez lui. Pour cette raison, les lieux étaient dénommés La Boule. Il revient au secrétaire-trésorier de Durham, Edmond Thomas Paterson, d’avoir baptisé cet endroit Ulverton, nom formé sur Tilverton, petit village d’Irlande qui l’avait vu naître, et qu’il avait suggéré. On relève aussi un lien dénommé Ulverston dans le Lancashire anglais, appellation figurant sous la forme de Veureston dans le Domesday Book (1086), siège d’une seigneurie devenue propriété d’Étienne de Boulogne au début du XIIe siècle.

Sur le plan municipal, la municipalité de Durham était créée en 1845 et son territoire englobait le township de Durham, et son nom rappelle un gouverneur du Canada, lord Durham (1792-1840). Abolie en 1847, elle sera rétablie en 1855 et prendra son nom actuel en 1944.

Le bureau de poste local a reflété également cette succession dénominative, car il portait la dénomination de Durham entre 1836 et 1862 et celle d’Ulverton de 1862 à 1954. Le fait que les citoyens d’Ulverton disposent d’un double gentilé, Ulvertoniens en français et Ulvertonians en anglais, témoigne de l’importance que les autorités municipales locales, qui ont consacré ces deux formes en 1984, accordent aux deux communautés qui composent la population.

Moulin à laine d'Ulverton

Moulin à laine d’Ulverton. Source de la photographie : moulin.ca

Pour en savoir plus :

2 Comments

  1. Claude Lord

    2014/03/31 at 6:32

    Bonjour; je suis à la recherche d’une peau de mouton pour ma jeune soeur qui est alitée. Pourriez m’informer où je pourrais m’en procurer une?
    Je demeure dans la région de Montréal, mais je pourrais me déplacer au besoin.
    Merci de votre collaboration.
    Claude Lord (514) 329-2993

  2. therese tannguay

    2014/05/20 at 7:41

    Y a t’il un train touristique que nous pouvons utiliser pour se rendre visiter le moulin?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *