Cantons de l'Est

Mines Capelton

Mines Capelton

Mines Capelton

Les Cantons de l’Est est le berceau de l’exploitation minière au Québec, puisqu'en 1841, la commission géologique du Québec identifie plus de 500 gisements dans cette région.

En 1863, George Capel découvre du cuivre et de l’or dans ses terres où il fait de la prospection, car la demande de cuivre à cause de la Guerre de Sécession aux États-Unis, est très grande. À la suite des recherches et des investissement, deux mines de cuivre sont ouvertes – Albert Mines et Capelton, riches en chalcopyrite qui représente un mélange de cuivre, de soufre et de fer.

Deux ans plus tard, la troisième mine ouvre ses portes, la mine Eustis qui est la plus profonde du Canada à l’époque, de 135 mètres de profondeur. Trois villages miniers sont donc nés : Capelton, Albert Mines et Eustis près de North Hatley.

Au cours des travaux d'extraction, une énorme quantité de vapeur de soufre s'est dégagée dans l’atmosphère pendant des années et les gens de la région se plaignent régulièrement de ses effets négatifs. En 1887, la première usine chimique est construite, il s’agissait du plus grand complexe de produits chimiques de l’empire britannique et d'un des plus gros au monde.

En 1907, les mines d’Albert et Capelton sont fermées. Le complexe de produits chimiques ferme ses portes en 1924 après un grand incendie qui a dévasté toutes les installations.

On continue d’extraire la chalcopyrite de la mine Eustis jusqu’en 1939, date à laquelle cette mine, la plus ancienne mine de cuivre au Canada est elle aussi, fermée.

En 1995, la famille Vallières-Langlois décide d’offrir des visites sous terre dans la mine Capelton. Depuis, le site est réouvert pour le tourisme.

Aujourd’hui, les Mines Capelton, une entreprise privée, a pour but d’expliquer l'histoire industrielle et la géologie des mines et offre une visite souterraine éducative et intéressante.

Les Mines Capelton sont situées sur 600 acres et un musée présente une vitrine sur l'histoire de trois mines : Capelton, Eustis et Albert Mines.

Des sentiers d'interprétation sont aménagés sur le site, ainsi qu’une aire de pique-nique près du pont couvert sur la rivière Massawippi.

Les visiteurs descendent à la mine, montés sur un chariot et la visite sous la terre continue pendant près de deux heures. Les gens découvrent l'histoire de la mine, la vie des mineurs, la géologie des stalactites et stalagmites.

Des bottes, un manteau de pluie et un casque de mineur sont fournis sur place.

Deux petits détails :

  • La température à l’intérieur de la mine oscille autour de 9°C, apportez donc un chandail en toute saison.
  • La mine est située sur la route d'une piste cyclable reliant North Hatley à Lennoxville et Sherbrooke, on peut profiter pour faire un tour en vélo.

Pour réserver : 819 346 9545

Adresse des Mines Capelton :

800, route 108
North Hatley
Québec

Voir aussi :

4 Comments

  1. Lynda Auclair

    2012/03/16 at 10:21

    Bonjour, à qui de droit, nous sommes une équipe de recherche pour des investisseurs privé dans le secteur minier. Nous recherchons une mine de cuivre à vendre , es ce que cette mine pourrait être à vendre
    Merci
    Lynad Auclair
    418 293 9229
    418 297 3838

  2. jPaulPilon

    2012/12/26 at 7:11

    je recherche l’historique de la mine de cuivre abandonnée aujourd’hui anciennement localisée dans Ascot et aujourd’hui Sherbrooke .

    Merci ,

  3. pelletier

    2013/02/23 at 10:25

    Jacque et Diane et Geneviève
    Ça fait quelques année que je ne vais plus vous voir Je ne donne pas plus de nouvelle j’espère que vous allez bien et que votre aventure si l’on peut dire progresse pour ma part je vais bien je vais plutot dans le bas du fleuve ou plusieurs de mes amies sont rendues mais je pense souvent a vous autre et même j’en parle et j’ai découvert qu’une amie ses enfants vous connaissent assez bien
    Je suis en retard et vraiment mais je vous souhaite une Bonne Année 2013 Bye Thérèse

  4. Lisa Dewailly

    2015/10/18 at 4:19

    Bonjour je fais des recherches sur le site minier du Lac de la Héronnière à Strafford dans les Cantons de l.Est au Québec. Si vous avez des infos
    merci
    Lisa Dewailly

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>