Cantons de l'Est

Georgeville

Georgeville

Georgeville

On retrouve le village de Georgeville (1100 résidents) dans le canton de Stanstead qui apparait sur la carte de Gale et Duberger vers la fin du XVIIIe siècle.

À l’époque, Moses Copp et sa famille y bâtissent une maison pour exploiter un service de traversier qui reliera les deux rives du lac Memphrémagog. La traversée est connue d’abord comme Copp’s Ferry, mais en 1822, le toponyme Copp’s Ferry change pour Georgeville.

Aujourd’hui, parmi les nombreux attraits du village, signalons le quai d’embarquement, le magasin général, toujours en activité, l’église anglicane St. Georges, datée de 1866, avec sa tour latérale. À l’entrée nord du village de Georgeville, notons le jardin des Pionniers, entretenu par la Georgeville Historical Society et le cimetière Bullock, avec ses murets de schiste. Ci-gît Abraham Channel, un des bâtisseurs qui vécut jusqu’à l’âge de 105 ans.

Certains résidences blanches de style Greek revival et l’ancienne auberge, érigée en 1889, la plus ancienne au Québec, valent aussi le détour. Tout près de la route 247, sur le chemin Ridgewood, on découvre le pont couvert Narrows, construit entre 1880 et 1881, d’une longueur de 28 mètres.

Tout près, caché dans la dépression des collines Bunker et traversé pour le ruisseau Fitch, le village de Fitch Bay se laisse admirer. On peut se laisser séduire par l’église anglicane St. Mathias, datée de 1889 et par le bureau municipal qui abritait autrefois une église adventiste, érigée en 1866.

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>