Cantons de l'Est

Église Unie de Bishopton

Église Unie de Bishopton

Église Unie de Bishopton – Bishopton United Church

Cette église est située à Bishopton, un secteur du canton de Dudswell.

Son histoire est reliée étroitement à celle de la mission méthodiste de Dudswell et des Cantons-de-l’Est en général, qui débute vers 1838, lorsqu’un premier pasteur est nommé pour guider les fidèles du district de Saint-François. C’est en 1860 que l’on construit la première église méthodiste près de l’intersection des actuelles routes 112 et 255. L’église desservira la communauté jusque vers la fin du XIXe siècle, quand on décide de construire une nouvelle église en raison de l’expansion démographique de la localité.

Le 27 juin 1899, la pierre angulaire est posée. Elle est toujours visible en bas de la façade, bien que les murs de l’église soient en bois. MM. Milan et Oscar Bishop sont chargés de la construction.

Sa forme et son style sont uniques sur le territoire du Haut Saint-François, et c’est pourquoi ce temple possède une valeur architecturale exceptionnelle. En effet, son style emprunte au néo-gothique victorien aux effets complexes, tant dans le plan au sol que dans les volumes et les matériaux. Elle se distingue par sa silhouette pittoresque de l’ensemble des églises du Québec.

Vers la fin des années 1920, après la fusion de certaines congrégations protestantes, cette église méthodiste est convertie en église unie.

Coordonnées de l’église Unie de Bishopton/United Bishopton Church :

54, rue Principale
J0B 1G0
Dudswell

Téléphone : 416 231 5931.

Historique de Bishopton

Entre East Angus et Marbleton, sur le bord de la rivière Saint-François et près du lac Miroir, au nord-est de Sherbrooke, se niche la coquette localité de Bishopton. Dès le début du XIXe siècle s’y était installée la famille de John Bishop et, en l’honneur de ce dernier, on a dénommé Bishop’s Crossing la municipalité créée en 1917, devenue en 1932 Bishopton. Ce Bishop était originaire du Vermont et fut même capitaine au régiment de Benedict Arnold en 1775. Comme l’un des membres de cette famille possédait un moulin près de la traverse de chemin de fer du Québec Central, l’on a retenu l’élément anglais Crossing qui désigne précisément un croisement de routes ou de voies ferrées, un passage à niveau.

Le suffixe -ton, ajouté à l’actuelle dénomination, provient de l’adaptation de « town », ville, dont la graphie et le prononciation ont été modifiées. Par ailleurs, ce procédé a été utilisé à de multiples reprises tant au Québec (Marbleton, Action, Brompton) qu’en Angleterre (Wolverhampton, Darlington, Southampton). Les autorités municipales ont consacré officiellement, en 1985, les gentilés Bishoptonnien et Bishoptoner pour identifier les francophones et les anglophones locaux.

Bishopton United Church

Source de la photo: © Fondation du patrimoine religieux du Québec.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *