Cantons de l'Est

Domaine Howard

Domaine Howard

Parc du Domaine-Howard

Le parc du Domaine-Howard, situé au cœur de la ville de Sherbrooke, est parsemé de magnifiques demeures où l’on distingue l’influence du style vernaculaire de la Nouvelle-Angleterre.

C’est dans ce parc que sont établies les serres municipales Carl-Camirand. Une plante à floraison très rare, «La belle d’une nuit» (epiphylhem oxypetalum), est venue rejoindre la collection des serres dans les années 1950, à l’époque du sénateur Charles B. Howard qui a donné son nom au parc. Cette fleur d’un soir éclot une fois par mois, entre juin et septembre. Son parfum très capiteux enivre plus fortement que celui du jasmin.

Le Jardin de reptiles est une création horticole en trois dimensions qui représente un iguane, un serpent et une tortue.

En outre, on trouve dans le parc du Domaine-Howard un Jardin de sculptures situé dans le Boisé des Centenaires. Des artistes, munis d’une scie à chaîne et de beaucoup de créativité, y ont créé des oeuvres géantes à partir d’arbres morts mais toujours en place. Un sentier sillonne le boisé à partir de la rue de Vimy.

Le parc du Domaine-Howard est dû à Charles Benjamin Howard qui entreprend la construction d’un premier bâtiment de pierre en 1920.

Ensuite, il fait ériger un autre bâtiment à proximité de sa demeure, lequel servira à la fois de résidence et de garage. Son père entame la construction de sa propre demeure de style normand.

Outre ces trois édifices, les Howard père et fils font construire sur leur propriété d’autres bâtiments dont quelques résidences pour leurs employés, une grange, un poulailler, une petite cabane à sucre, un terrain de tennis double et des tanières creusées dans le sol qui abritent des renards argentés utilisés pour le commerce de la fourrure. Le site est agrémenté par un étang et de nombreuses plates-bandes fleuries.

Le 1er janvier 1962, Charles Benjamin Howard vend son domaine à la Ville de Sherbrooke. Celle-ci devient donc, à compter de cette date, officiellement propriétaire du domaine Howard.

On accède au parc du Domaine-Howard par la rue King Ouest ou par le boulevard de Portland, à l’angle des rues de Vimy et Ontario.

Bref, cet oasis de paix, avec ses nombreuses mosaïques et plates-bandes fleuries, aves ses bâtiments historiques, son étang et ses charmants sentiers mérite bien votre visite.

parc du domaine howard

Le parc du Domaine Howard en mars. Crédit photo : Google Maps

Lire aussi :

1 commentaire

  1. Marcelle Brière

    2013/09/13 at 8:50

    Superbe organisation lors de mon passage à la fin de semaine du 6-7- septembre par les évènements MG j’étais invité comme artiste peintre et j’ai été impressionnée par tous les évènements de cette fin de semaine. j’y retourne. merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>