Cantons de l'Est

Circuit Craig et Gosford

Circuit Craig et Gosford

Circuit découverte des chemins Craig et Gosford

Le chemin Craig, la seule voie praticable qui reliait les Cantons de l’Est au reste de la province, fut tracé dès 1810 suite à la décision de James Henri Craig, gouverneur du Bas-Canada. Ce chemin se distinguait par ses pentes abruptes et ses nombreux ponts de bois. Mais son entretien laissait à désirer. Aussi le chemin Craig était-il difficilement praticable en hiver ou après de fortes pluies. C’est pourquoi le gouvernement du Bas-Canada décide de construire un nouveau chemin.

En 1838, le gouverneur du Bas-Canada, Archibald Acheson, comte de Gosford, donne l’autorisation pour commencer les travaux. La construction prend cinq ans et se termine en 1843.

Le tracé du nouveau chemin contourne plusieurs obstacles naturels et passe par Sainte-Agathe, Irlande et Sherbrooke.

En 1999, le Circuit de découverte des chemins Craig et Gosford a été inauguré pour mettre en valeur ces voies historiques.

Le premier tronçon du circuit touristique était de 50 kilomètres et reliait quatre municipalités, notamment Saint-Jacques-de-Leeds, Saint-Jean-de-Brébeuf, Irlande et Saint-Julien. Aujourd’hui, le circuit de découverte regroupe douze municipalités. Le parcours est de près de 200 kilomètres. Il traverse deux régions administratives, Chaudière Appalaches et Centre-du-Québec, et sillonne le territoire de trois MRC, soit Appalaches, Érable et Lotbinière.

En octobre 2000, la Corporation des chemins Craig et Gosford a été fondée pour gérer le circuit. L’organisme s’occupe de l’aménagement d’infrastructures, telles des aires de repos, des haltes, des belvédères et autres, de l’installation de panneaux d’interprétation historique et de la restauration des sites patrimoniaux. Notons qu’Hydro-Québec a apporté une aide financière de plusieurs centaines de milliers de dollars pour l’aménagement du circuit dans le cadre du programme de mise en valeur de l’environnement (PMVI) lors des travaux de la ligne Cantons-Lévis et du poste Appalaches.

Un grand nombre d’attraits touristiques se trouvent le long des chemins.

En suivant ce parcours on remarque des fermes, des vigneries, des plantations de framboises et des érablières, ainsi que des cabanes à sucre, des boulangeries artisanales, des brocanteurs et antiquaires, des musées et des sites d’interprétation. Des restaurants, des gîtes du passant, des auberges et des hôtels sont également à la disposition des touristes.

On peut trouver un grand nombre de produits du terroir, dont de la confiture, de la marmelade, du beurre de pomme et des gelées. L’auto-cuillette de plusieurs fruits, telles les pommes, les citrouilles et les framboises, y est pratiquée par des centaines de visiteurs.

Notons que la ferme Marichel, la seule ferme pédagogique au Québec, se trouve à Sainte-Agathe, située sur le trajet. On y élève selon des normes biologiques des agneaux, des porcs sur litière, et on peut y voir un jardin, un verger, une forêt et des champs de soya et de céréales. Un camp de vacances est ouvert aux visiteurs.

On peut découvrir le circuit historique en Quad, en empruntant de nombreux sentiers de VTT qui parcourent le territoire adjacent aux chemins Craig et Gosford.

Voici les municipalités qui font partie du Circuit découverte des chemins Craig et Gosford :

Inverness
Irlande
Kinnear’s Mills
Ste-Agathe-de-Lotbinière
St-Ferdinand
St-Gilles
St-Jacques-de-Leeds
-St-Jean-de-Brébeuf
St-Julien
-St-Patrice
-St-Pierre-Baptiste
St-Sylvestre

Pour plus d’informations sur les lieux à visiter, les sentiers, la location de véhicules, les institutions et les événements, rendez vous sur le site web du circuit découverte Craig et Gosford : www.craig-gosford.ca

Inverness

Inverness

Inverness. Source de l’image : Site Web du Circuit découverte Craig et Gosford

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>