Cantons de l'Est

Vieille Forge de Dudswell

Vieille Forge de Dudswell

Vieille Forge de Dudswell

Centre d’interprétation de la Forge de Dudswell

Le Centre d’Interprétation de la Forge de Dudswell (CIFD) est établi dans le bâtiment qui avait servi comme la forge. Aujourd’hui, ce lieu de diffusion d’information historique unique dans les Cantons-de-l’Est, émane de thèmes en lien avec le métier de forgeron.

Le Centre d’Interprétation de la Forge de Dudswell est un organisme sans but lucratif constitué en 2004. Celui-ci est l’instigateur d’un nouveau concept touristique créé et animée pour mettre en valeur l’un des plus anciens métiers du monde, soit celui de maître-forgeron.

LE CIFD a développé une exposition permanente nommée Homo Faber et le chant de l’enclume. L’exposition comprend un panneau d’accueil, des panneaux d’interprétation sur l’univers de la forge, des mixtes-média animés, des artefacts appartenant a l’un des premiers forgerons du village de Marbleton, soit Amédée Lemelin et bien plus.

Des démonstrations de forge par le ferronnier d’art Frédéric Robert sont incluses lors d’une réservation par forfait.

La Vieille Forge de Dudswell se spécialise dans deux sphères d’activités soit les travaux sur mesure de fer forgé architecturale, de style ou création telle que: clôtures, girouettes, corniches, rampes d’escalier, portails, faîtières, mobilier, accessoires de foyer, quincaillerie ancienne, chandeliers, objets décoratifs et ou utilitaires en fer, crochets, sculptures thématiques, etc. Tous ces travaux sont effectués par la Ferronnerie d’art Au Chant du Coq de Marbleton selon les techniques traditionnelles québécoises.

De plus, le Centre d’interprétation de la Forge a conçu, pour le plaisir de tous, des soirées de contes et de nouvelles offres touristiques, ainsi que des forfaits de groupe, sorties scolaires, forfait légendes.

Le bâtiment de la forge, datant des années 1930 fut récupéré, déménagé et reconstruit selon les plans d’origine.

Aujourd’hui la Ferronnerie d’art Au Chant du Coq fait partie du grand réseau des métiers d’art de l’Estrie. On retrouve d’ailleurs les œuvres de main de forge du ferronnier d’art un peu partout au Québec.

Pour plus de détail sur le Centre d’interprétation de la Forge et sur la Ferronnerie d’art Au Chant du Coq :

101, rue Saint-Alphonse
Marbleton
J0B 2L0

Téléphone et télécopieur : 819 887-1182

Site Web du centre : (n’existe plus)

vieille forge de Dudswell

Vieille forge de Dudswell

La vieille forge de Dudswell, photo : Google Maps

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>