Bas-Saint-Laurent

Parcours des Hauts Plateaux

Parcours des Hauts Plateaux

Parcours des Hauts Plateaux, Kamouraska, Bas-Saint-Laurent

Cet itinéraire en retrait du littoral rend hommage à des paysages d’une perspective attrayante, vêtus d’une palette de couleurs passant du vert au bleu et proposant parfois des nuances dorées. Il se déploie en surplomb, sur les terrasses du Kamouraska. Grimpez au sommet des belvédères disséminés sur le territoire pour admirer, notamment, les monadnocks, ces formations de roche dure à l’aspect arrondi, ou d’immenses champs de terre rouge d’où l’on extrait la tourbe, une ressource naturelle à l’origine de plusieurs industries régionales d’importance.

De La Pocatière, prenez la route de Saint-Onésime située au sud de la ville.

Saint-Onésime-d’Ixworth : Saint-Onésime-d’Ixworth est un chaleureux et tranquille village sis au cœur d’une nature préservée. On y trouve un ravage de chevreuils, une rivière à saumon et les chutes du Collège. Le pont couvert, datant de 1920, a été restauré en 2008 et jouxte un parc aménagé où des panneaux d’interprétation en expliquent l’histoire et les caractéristiques architecturales. Sur place : club de motoneige, centre de plein air et réserve de chasse et de pêche proposant hébergement, ski de randonnée et sentiers d’Ixworth menant à la chute de la rivière Sainte-Anne.

De retour sur la route 230, poursuivez vers l’est.

Saint-Pacôme : Capitale du roman policier, Saint-Pâcome est reconnue pour son golf de 18 trous, sa rivière à saumon, son circuit patrimonial et ses sentiers pédestres. Du haut du belvédère de la Croix, un panorama unique du village, du sentier pédestre Transkamouraska longeant la rivière Ouelle, du fleuve Saint-Laurent et de Charlevoix vous attend. En hiver, la Station plein air Saint-Pacôme vous propose ski, glissade et carnaval. Restauration et hébergement.

Mont-Carmel est située en retrait de la route 230 (à 4 kilomètres de distance). Surveillez les indications sur votre droite. À moins de cinq kilomètres de l’autoroute 20, le village de Mont-Carmel, construit à flanc de montagne, invite les gens dans un décor naturel qui offre des panoramas sur le Kamouraska et le fleuve Saint-Laurent. Le parc municipal comporte un service de restauration, une scène extérieure accueillant des spectacles et une piscine chauffée. Un sentier pédestre culturel relie le village au lac Saint-Pierre, faisant le pont entre l’art et la nature. Carte touristique et horaire détaillé des activités estivales disponibles dans le site Web. Hébergement.

Lac de l’Est. En empruntant la route 287 Sud, vous atteindrez les rives du lac de l’Est qui compte 13,5 kilomètres en bordure de l’état du Maine. Sur place : 700 mètres de plage naturelle de sable fin, pêche en lac et rivières, sentiers pédestres, accès et sentiers de quad et de motoneige, rampe de mise à l’eau, restauration, dépanneur licencié, camping. Activités multiples à la plage : aire de baignade surveillée, musiciens, volleyball, animation, zone pique-nique avec aire de cuisson barbecue, location de canots, kayaks, pédalos et chaloupes, mini-glissades aquatiques pour les enfants.

De retour sur la route 230, tournez à droite vers Saint-Pascal.

Saint-Pascal : Comptant plus de 150 commerces et une vingtaine d’industries, Saint-Pascal est un relais socioéconomique marquant dans la région. L’histoire, l’architecture et les richesses naturelles sont autant de thématiques suggérées aux visiteurs par le biais de différents lieux de visite. Quelques incontournables : le parc des Sept-Chutes, le réseau cyclable, les sentiers de randonnée pédestre et la vue du sommet de la montagne à Coton. Motoneige en hiver, restauration et hébergement.

Les Jardins Kamouraska : 230, rue Rochette, Saint-Pascal G0L 3Y0. Les Jardins Kamouraska produisent des légumes en serre. Le kiosque vous propose une variété de tomates, concombres, aubergines, poivrons, fines herbes, laitues, etc. À cela s’ajoute un choix de fruits et légumes de producteurs locaux.

La route des Moulins : 405, rue Taché, Saint-Pascal, G0L 3Y0. Réseau cyclable sécuritaire et balisé de deux circuits totalisent 29 kilomètres où paysages ruraux et points de vue sur le fleuve sont à l’honneur. Attraits : panneaux d’interprétation, moulins d’antan, jardins, sentiers pédestres avec belvédères et aires de pique-nique )montagne à Coton et parc des Sept-Chutes). Stationnement et halte-vélo. Carte et consigne de bagages disponibles. Durée moyenne : 2 heures. Animaux en laisse acceptés.

Sainte-Hélène. Membre des Fleurons du Québec, la municipalité de Sainte-Hélène se fait de plus en plus connaître pour la beauté de son village. De nombreux artistes y ont trouvé demeure. Près de l’église, un parc accueille les cyclistes et voyageurs à deux pas de nombreux services. Les amateurs de plein air sont invités à profiter des sentiers de motoneige et de quad ou des joies extérieures en parcourant les sentiers de ski de randonnée ou de raquette qui longent la rivière du Loup.

De retour à la route 230, tournez à droite. Vous rejoindrez la route des Frontières et croiserez les Alpagas d’Aldo.

Fin du parcours.

saint-pacome

Saint-Pacôme. Crédit photo : Michudon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>