Bas-Saint-Laurent

Église de Sainte-Luce

Église de Sainte-Luce

Église de Sainte-Luce

Sainte-Luce est une municipalité de la région de la Mitis, dans le Bas-Saint-Laurent.

Son église fut érigée en pierre, dans le style néoclassique, entre 1838-1840, selon les plans du célèbre architecte québécois Thomas Baillargé.

L’histoire de sa construction est longue, car c’est en 1830 que les paroissiens adressent une première requête à l’évêque du diocèse de Québec pour édifier une église. Cependant, les autorités ecclésiastiques refusent en raison de la trop grande pauvreté de la paroisse. Néanmoins, les démarches ne sont pas restées vaines, et en 1832 débute la construction d’une chapelle provisoire.

Le chantier de l’église s’ouvre en 1838 et dure deux ans, soit de 1838 à 1840. La direction des travaux est confiée à deux charpentiers de Rimouski, tandis que les ouvriers provenaient tous de la paroisse.

La décoration intérieure de l’église a été conçue par Thomas Baillargé. Toutefois, c’est un sculpteur et ami de Baillargé, André Paquet, qui a réalisé les travaux qui se déroulent entre 1845 et 1850.

Un des principaux éléments de la décoration de l’église de Sainte-Luce demeure sans contredit ses vitraux. Ces ouvrages représentent bien sûr plusieurs scènes bibliques, mais, chose rare pour l’art religieux québécois des époques passées, on peut aussi admirer des scènes relatant des faits historiques.

Parmi ces dernières se trouve l’épisode de Jacques Cartier prenant possession de l’Amérique à Gaspé. Ces vitraux ont été fabriqués par la maison Henri Perdriau de Montréal entre 1918 et 1920. Chaque vitrail a été l’objet d’un don de la part d’une ou de plusieurs familles de Sainte-Luce.

L’œuvre la plus ancienne de l’église de Sainte-Luce est une peinture d’Antoine Plamondon représentant Sainte-Lucie (ou Sainte-Luce) priant pour la guérison de sa mère au tombeau de Sainte-Agathe. Cette œuvre a été installée pour la première fois en 1841, elle aurait été offerte par Mme Luce-Gertrude Drapeau, héritière de la Seigneurie, qui avait financé elle-même l’érection civile de la paroisse.

En 1914, l’église a subi des modifications de sa façade.

Depuis 1957, l’église de Sainte-Luce est classée monument historique.

eglise sainte luce

Photo: © Fondation des lieux de culte du Québec.

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>