Bas-Saint-Laurent

Balades champêtres

Balades champêtres

Balades champêtres au Témiscouata

Au Témiscouata, les paysages sont de toute beauté. Sortir des routes principales, est une façon agréable de découvrir des points de vue exceptionnels.

En automne, les montagnes s’habillent d’un énorme manteau rouge et or. Les randonnées pédestres dans le Sentier national et les balades à vélo sur la piste du Petit Témis deviennent alors un moment magique.

Pêche et chasse se pratiquent à plusieurs endroits sur ce territoire. Dans le secteur de l’est du lac Témiscouata, des centaines de kilomètres carrés du font partie de la Zone d’exploitation contrôlée Owen, l’un des meilleurs territoires de chasse au Québec.

D’ailleurs, les pêcheurs profitent d’une multitude de lacs et de rivières pour s’adonner à leur activité favorite. Plusieurs tournois de pêche animent le Témiscouata tout au cours de l’année.

Été comme hiver, les quadistes ont des kilomètres à se mettre sous la dent. Ils possèdent à leur disposition près de 600 kilomètres de sentiers fédérés à dévorer en été et 200 kilomètres en hiver. De quoi rassasier les amateurs de quad les plus gourmands quand on sait qu’en plus, le réseau est relié aux régions voisines et que l’extrémité Est du Sentier Monk de 226 kilomètres est à Pohénégamook. Ce sentier est accessible trois saisons en quad et en motoneige en hiver.

En hiver, plus de 530 kilomètres de sentiers de motoneige sont à explorer. Les sentiers Trans-Québec 85 et Trans-Québec 35 traversent le Témiscouata et rattachent la région au Nouveau-Brunswick, au Maine et à l’ensemble du Bas-Saint-Laurent.

Plusieurs relais, haltes, lieux d’hébergement et de restauration vous accueillent ici avec chaleur, offrant tous les services nécessaires à un séjour motoneige réussi. D’ailleurs, bains nordiques à Pohénégamook, ski alpin au Mont Biencourt, traverse du pont de glace sur le lac Témiscouata, expédition en traîneau à chiens, ski de randonnée, raquette dans certaines sections du Sentier national, cerf-volant de traction ou pêche blanche sur l’un des lacs du Témiscouata… partout des activités pour tous les goûts…

Les routes de crêtes de Saint-Eusèbe offrent l’un des plus beaux panoramas et les amateurs de pêche et de la nature seront charmés par l,accueil chaleureux à l’Étang de pêche Lac-du-Repos.

Saint-Athanase, à l’extrémité ouest de la région, constitue un secteur privilégié de chasse et de pêche. Ici, de nombreuses érablières parsèment le territoire, et les produits de l’érable y sont une véritable spécialité.

Ensuite, plus à l’est, les municipalités de Lac-des-Aigles et Biencourt sont toutes deux situées à proximité d’un lac du même nom. Camping, villégiature et activités nautiques font partie du décor de l’été. À Lac-des-Aigles, le belvédère de la Croix lumineuse offre une vue imprenable sur le paysage. L’hiver, Biencourt est animé par un centre de ski tout à fait convivial.

N’oublions pas que le Témiscouata est le premier producteur agricole du Bas-Saint-Laurent. C’est donc dire qu’au printemps, les érablières fourmillent d’activités.

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>