Lamarre, Adeline

Le modèle vivant

Le modèle vivant

Le modèle vivant

Paysage intime, mot prothèse, oeil volubile.

Tu me vois de partout, même sans me voir
Et moi, je suis aveugle de tout sauf
Quand mes yeux se ferment.

Le parchemin de ma paupière tendre est devenu ton visage.

 

Nuantk

 

Le corps comme trace d'une présence

L'empreinte d'un espace partagé

Le non-dit d'une conversation inventée

Flamma

Illustrations : Copyright © Adeline Lamarre

 

Pour en voir plus :

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>