Art et Artistes

Riopelle fait du rattrapage

Riopelle fait du rattrapage

Riopelle fait du rattrapage

Dans le dossier sur le marché canadien des œuvres d’art publié aujourd’hui, le 19 février 1990, on rapporte que cinq des œuvres de Jean-Paul Riopelle figurent dans ce select palmarès. On se base sur le relevé effectué par M. Anthony Westbridge, président de Westbridge Publications, une société spécialisée dans le marché canadien des œuvres d’art.

Mais aux dires de M. Guilbault, qui suit les encans les plus prestigieux à travers le monde, le portrait du palmarès a changé ces derniers mois. La raison? De nouvelles œuvres de Riopelle ont été récemment vendues à des prix variant entre 400 000 et 900 000$.

Pour M. Guilbault, Jean-Paul Riopelle est le seul peintre canadien qui peut se vanter d’être reconnu à l’échelle internationale.

Malgré le prix élevé des œuvres de Riopelle, M. Guilbault estime qu’il y a encore beaucoup de potentiel de plus-value.

Il explique cela par le fait que Riopelle fait partie de la bande des six – six grands maîtres qui s’étaient donné rendez-vous à Pars dans les années 1950 : Frantz Kline, Jackson Pollock, Sam Francis, William de Kooning, Mark Rothko.

Les œuvres de ces cinq célèbres peintres se vendent aujourd’hui à prix d’or. Riopelle ne ferait que les rattraper.

la joute

Fontaine La Joute en face du Palais des Congrès de Montréal. Photo : © GrandQuebec.com

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>